Membres | Doctorants

Nicolás Fernando Ocaranza Pacheco

Photo de Nicolas Ocaranza
Doctorant
Institution(s) de rattachement : EHESS
Centre(s) de rattachement : CERMA, Mondes américains

Coordonnées professionnelles

nicolas.ocaranza[at]ehess.fr

Sujet de thèse

• Républicanisme et langages politiques des révolutions d’Indépendance du Chili et du Venezuela (1776-1822). Sous la co-direction de Frédérique Langue (CNRS) et Jeremy Adelman (Princeton University).

Résumé

Cette thèse doctorale explore –au prisme de l’histoire croisée– la crise et dissolution de l'Empire espagnol et les enjeux politiques des indépendances du Chili et du Venezuela pendant les années 1776-1822.

L’objectif de cette approche est de répenser, à une échelle locale et global, la question de la souveraineté, la transformation des langages politiques et la transition vers gouvernements républicains hispano-américaines à l’age des révolutions.

Bien que le cadre temporaire choisi puisse paraître arbitraire, il servira de ligne directrice pour placer le sujet de recherche sur un cadre spatial et chronologique atlantique et euro-américaine. De cette manière, il sera possible de considérer l’impact du républicanisme français et américain sur la construction des nouvelles républiques du Chili et du Venezuela. Alors, le projet de recherche considérera une lecture du républicanisme hispano-américaine, non seulement du point de vue de la réception d'une idéologie politique qui a transformé les contenus et les formes des langages politiques jusqu'à ce moment connus par les hispano-créoles mais en le considérant aussi comme une nouvelle forme de gouvernement qui, à cause de sa fonctionnalité aux intérêts des élites chiliennes et vénézueliennes, a pu offrir l’alternative politique la plus viable pour résoudre la vacatio regis de la monarchie des Bourbons.

À travers l’analyse des differents événements qui ont eu lieu à l’Amérique hispanique durant l’ancien régime et la période de consolidation militaire des indépendances, on pourra comprendre et déconstruire les voies de déclenchement des révolutions atlantiques, la crise de légitimité des nouvelles institutions républicaines, les intérêts et dynamiques complexes de la lutte pour le pouvoir politique, et les rapports de force entre les acteurs socio-politiques qui expliquent a posteriori l’émergence du phénomène connu sous le nom de caudillisme.

Mots-clés : Histoire politique; Histoire atlantique; Histoire croisée; Empire espagnol; Indépendances hispano-américaines; Républicanisme; Amérique Latine.

Curriculum Vitae

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Représenter la guerre : la production artistique des anciens combattants de la Force expéditionnaire du Brésil (FEB) dans la Seconde Guerre mondiale

Conférence - Lundi 24 avril 2017 - 12:00Si la participation active du Brésil dans la Seconde Guerre mondiale en envoyant environ 25 000 soldats au front de bataille en Italie est un événement encore peu connu du grand public, y compris au Brésil, la production culturelle résultant de cette parti (...)(...)

Lire la suite

De la race en Amérique (latine)

Journée(s) d'étude - Vendredi 24 mars 2017 - 13:45Depuis plus d’une décennie, l’usage du mot « race » par les historiens soulève de nombreux débats. Notion polysémique, la race, utilisée comme catégorie autochtone ou comme concept analytique, semble pourtant être au cœur des renouvellements hist (...)(...)

Lire la suite

Des « révoltes indiennes » aux « émeutes autochtones »

Colloque - Jeudi 09 mars 2017 - 09:30Le terme de « révolte » ou de « rébellion » a souvent prévalu pour qualifier de manière indistincte toutes sortes de soulèvements des populations indiennes dans le contexte de la colonisation européenne – espagnole, portugaise, française ou britannique – ou, (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook