Ouvrages parus | 2013

Revoluciones Imaginadas Itinerarios de la idea revolucionaria en América Latina Contemporánea

Revoluciones Imaginadas Itinerarios de la idea revolucionaria en América Latina Contemporánea

Marianne González Alemán , Eugenia Palieraki (2013)
Santiago de Chile,  RIL Editores, Untref, Université de Cergy-Pontoise,  [2013], 220 p.

La révolution, événement fondateur de la modernité politique en occident et des Etats nationaux en Amérique latine, a souvent été considérée comme une inclination typiquement latino-américaine. S’agit-il d’une réputation fondée ou d’un mythe ?

Ce volume collectif aborde l’histoire contemporaine latino-américaine depuis la période des révolutions d’indépendance jusqu’à la fin des années 1980 pour s’intéresser au rôle occupé par l’idée révolutionnaire dans la pensée et la pratique des acteurs politiques. Quelle importance historique la notion a-t-elle joué ? Qui sont ceux qui l’ont revendiquée et avec quel objectif ?

À la lecture des textes compilés, la révolution apparaît comme l’un des concepts centraux et structurants du champ politique latino-américain. Toutefois, à la différence de l’histoire européenne ou étasunienne, cette notion n’a pas nécessairement renvoyé à un projet de rupture radicale postulant la refondation de l’ordre politique et social. Le plus souvent, la révolution a plutôt été invoquée pour légitimer des projets politiques régénérateurs ou revendiquer une conception de la république qui impliquait une participation plus active ou directe des citoyens dans la vie politique nationale.

Ainsi, Revoluciones imaginadas n’est pas une histoire condensée des « vraies » révolutions, celles qui se sont effectivement réalisées, mais de « l’imagination révolutionnaire » et de son caractère performatif et légitimant.

 

Avec les contributions de Gabriel Entin, Emmanuelle Pérez, Marianne González Alemán, Maud Chirio, Moira Cristiá, Humberto Cucchetti, Stéphane Boisard, Eugenia Palieraki, Alfredo Riquelme Segovia, Daniel Iglesias, Luciano de Privitellio y Geneviève Verdo.
 
 
Cet ouvrage a été publié dans le cadre du projet « la notion de révolution en Amérique latine, XIXe-XXe siècle » et fait suite à un colloque organisé par Mondes Américains en 2010.
 
♦ Voir le sommaire
 
♦ Commander la version e-book

Document(s) à télécharger

Document(s) à télécharger

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Le Prix Lionel-Groulx remis à Gilles Havard pour son livre Histoire des coureurs de bois. Amérique du Nord, 1600-1840 (Les Indes Savantes, 2016)

Prix et distinctions -Gilles Havard a reçu le 20 octobre 2017 à Montréal le Prix Lionel-Groulx pour son livre Histoire des coureurs de bois. Amérique du Nord, 1600-1840 (Les Indes Savantes, 2016).Le prix Lionel-Groulx, décerné par l’Institut d’histoire de l’Amérique française, récompense « le me (...)(...)

Lire la suite

Christianismes amérindiens – Appropriation, autonomisation, diffusion

Journée(s) d'étude - Vendredi 24 novembre 2017 - 09:00Depuis une vingtaine d’années, de nombreux travaux ethnographiques ont été consacrés à l’appropriation du christianisme par les populations autochtones des Amériques. La plupart d’entre eux insistent néanmoins sur le caractère éphémère ou « i (...)(...)

Lire la suite

Les Midis de Brésil(s) - Carly Machado Professeur à l'Universidade Federal Rural do Rio de Janeiro

Table ronde - Lundi 13 novembre 2017 - 12:00Pendant des nombreuses années, le catholicisme a été la religion hégémonique au Brésil, d’un point de vue quantitatif mais aussi qualitatif. Les catholiques étaient majoritaires numériquement, et l’idée d’une « culture brésilienne » elle-même s’ancrait (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook