Membres | Docteur.e.s // Post-doctorant.e.s

Romy Sanchez

Centre(s) de rattachement : CRALMI, Mondes américains

Coordonnées professionnelles

romy4sanchez[at]gmail.com

Sujet de thèse

Quitter la Très Fidèle. Exilés et bannis au temps du séparatisme cubain, 1834 - 1879. Sous la direction de Annick Lempérière.

Thèse soutenue le 12 décembre 2016.

 

Résumé

Les termes 'diaspora' et 'exil' juxtaposés au nom de 'Cuba', renvoient généralement à une réalité et à un imaginaire bien précis : l'après 1959 et l'émigration liée à la révolution castriste. Le sujet envisagé ici se propose de sortir de cette vulgate : avant les différentes vagues de migrations de la seconde moitié du XXe siècle, certains Cubains ont aussi fait l'expérience de l'exil. Cette étude entend aborder plus particulièrement la signification politique de certaines de ces migrations. Le point de départ de cette idée, au-delà des interrogations sur l'existence d'un exil 'avant l'exil', a été suggéré par une réflexion sur la figure emblématique de la nation cubaine : José Martí. le héros national, surnommé l'Apôtre par la geste patriotique, résume en effet à lui seul les enjeux du sujet : né en 1853 à La Havane, le 'penseur national' est un créole, mais aussi un espagnol de naissance. à cette date, en effet, la Très Fidèle île de Cuba est encore administrativement et légalement un 'bout d'Espagne' aux Amériques. Déporté dans la péninsule dès 1870, Martí passe plus de temps hors de l'île que dans le territoire qu'il défend dans ses textes. Cet écartèlement rassemblé dans la même 'figure nationale' semble bien dire les ambivalences du nationalisme cubain au temps de sa genèse : le héros de la patrie a un passeport espagnol et vit vingt-cinq ans de sa vie en exil.

 

Romy Sanchez a été membre de l'Ecole des Hautes Etudes Ibériques et Hispaniques (EHEHI) - Casa de Velazquez, à Madrid, de 2012 à 2014. Elle est actuellement ATER à l'Université de Caen-Normandie, co-coordinatrice du "Cycle Caraïbes" de Mondes Américains et membre du comité de rédaction de Nuevo Mundo, Mundos Nuevos.

Elle a obtenu en 2017 le Prix de thèse de l'Institut des Amériques.

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

L’Association des brésilianistes européens (ABRE) a choisi l’EHESS pour son prochain congrès Abre II

Échos de la recherche -L’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) recevra, du 18 au 21 septembre 2019, le IIe congrès de l’Association des brésilianistes en Europe (Abre). Un premier rassemblement, beaucoup plus modeste, avait eu lieu à l’université de Leyde il y a deux ans. Il avait (...)(...)

Lire la suite

En septembre 2019, l'EHESS accueille deux grands événements internationaux : EURHO et ABRE

Vie de l'École -L’EHESS accueille chaque année des événements scientifiques de grande envergure, réunissant des spécialistes du monde entier. En septembre, deux grandes manifestations se tiendront à l’École, participant à son rayonnement international.Rural History 2019Gérard Béaur, président du (...)(...)

Lire la suite

ABRE II, deuxième congrès de l’Association des brésilianistes en Europe

Colloque - Mercredi 18 septembre 2019 - 09:00Le IIe congrès de l’Association des brésilianistes en Europe (ABRE) aura lieu du 18 au 21 septembre 2019 à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), à Paris. Près de 500 intervenants sont attendus, venant notamment d'Europe et du Brésil, (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook