Membres | Doctorant.e.s

Carlos Enrique Guevara Ruiz

Photo Carlos Guevara
Centre(s) de rattachement : CRALMI

Coordonnées professionnelles

calinguev[at]yahoo.es

Sujet de thèse

La diplomatie équatorienne entre développementalisme et reforme libérale pendant les gouvernements militaires, 1972-1979 : Acteurs, réseaux et stratégies. Sous la direction d'Annick Lempérière.

 

Résumé

Deux dictatures militaires ont gouverné l’Equateur pendant les années 70. Après le coup d’Etat du 15 février 1972, un régime militaire s’est installé au pouvoir en s’autoproclamant nationaliste et révolutionnaire. Le général Guillermo Rodríguez Lara a formé un gouvernement d’inspiration développementaliste et la participation des économistes et des sociologues au sein de la Junte Nationale de Planification ont imprégné le discours nationaliste du régime lors de nombreux forums internationaux.
Pendant cette période la politique extérieure de l’Equateur a semblé tout à coup prendre un tournant d’une dynamique inhabituelle. De nouvelles ambassades ont été ouvertes dans les pays du monde arabe, la coopération et les relations commerciales se sont intensifiées avec les pays d’Europe de l’Est, l’intégration régionale (Pacte andin) est devenue une priorité et enfin l’Equateur a pris une position offensive face aux Etats-Unis notamment lors de la « guerre du thon ». De plus, il a semblé que le conflit territorial contre le Pérou, centre de la diplomatie équatorienne depuis des décennies, soit passé au second plan.
Cependant, à partir de 1976, la politique extérieure du triumvirat a pris une autre direction révélant ainsi l’existence de deux projets politiques différents voire opposés au sein des Forces Armées : la dictature personnaliste et développementaliste de Rodríguez Lara (1972-76) et la dictature d’inspiration libérale du triumvirat (1976-79).
Si les sciences politiques, la sociologie et l’histoire ont généré une bibliographie prolifique sur les dictatures des années 1960 et 1970 en Amérique latine, les études sur les dictatures du cône sud ont été majoritaires, et nous ne disposons pas d’une ample connaissance sur les particularités des gouvernements militaires équatoriens des années 1970. De plus, la politique extérieure et la diplomatie restent encore des thèmes à traiter. Voilà pourquoi, l’objectif de ma thèse est d’étudier les acteurs même de la diplomatie, les outils de leur politique extérieure ainsi que les principaux défis de l’ordre mondial qui ont pesé sur les régimes militaires.


Mots-clés : Equateur, diplomatie, forces armées, dictature, développementalisme.


 

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Gilles Havard et Denis Laborde, médaillés d'argent 2020 du CNRS

Prix et distinctions -Gilles Havard et Denis Laborde ont tous deux reçu les médailles d'argent 2020 du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), qui distingue des chercheurs et des chercheuses pour l'originalité, la qualité et l'importance de leurs travaux, reconnus sur le plan nation (...)(...)

Lire la suite

Louisiane coloniale, empire français et esclavage atlantique

Journée(s) d'étude - Vendredi 21 février 2020 - 16:00Mondes Américains vous convient à la Journée d'études :« Louisiane coloniale, empire français et esclavage atlantique »Organisée par Gilles Havard (CNRS-Mondes Américains) et Clément Thibaud (EHESS-Mondes Américains)Présidé par François-Joseph (...)(...)

Lire la suite

Les recensements au Brésil : perspectives historiques et défis actuels (1920-2020)

Journée(s) d'étude - Mardi 28 janvier 2020 - 09:00Changement de lieu : 54, bd Raspail 75006 ParisMardi 28 janvier :- 9h à 13h : Salle 15 au niveau -1- 14h à 17h30 : Salle B2-04 au 2e étageOutils essentiels pour les actions de l’Etat brésilien et pour leur évaluation, les recensements reflètent l (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook