Membres | Doctorant.e.s

Jean-Baptiste Boissy

Photo JB Boissy
Centre(s) de rattachement : CERMA

Coordonnées professionnelles

Gilorange.jb[at]hotmail.fr

Thèse

« Être et devenir Muisca » : métamorphoses spatio-temporelles d’une population indigène de Colombie, 16ème- 21ème siècle, sous la direction d' Anath Ariel de Vidas.

 

Résumé

L’évolution du peuple Muisca de la cordillère centrale de Colombie, problématise à petite échelle les dynamiques identitaires qui traversent depuis plus de cinq siècles les sociétés amérindiennes. Considérés comme une des grandes civilisations précolombiennes à l’arrivée des espagnols en 1537, les Muiscas se sont progressivement fondus dans le monde colonial espagnol pour « disparaître » officiellement au moment de l’indépendance colombienne puis se reconstituer en tant que communauté particulière à la faveur du mouvement de reconnaissance des droits territoriaux indigènes latino-américains à partir des années 1980.  L’émergence de ces nouvelles communautés, dites néo-Muiscas, pose la question de la permanence d’une identité ethnique à travers le temps. Saisir le monde Muisca en tant que sujet historique permet donc de s’interroger sur les formes d’évolution, de transformation et de réactivation d’une identité collective particulière à travers ses expressions territoriales spécifiques. Il s’agira ici d’étudier la question identitaire dans ses dimensions spatiales et temporelles : d’une formation semi-étatique précolombienne (cacicazgo) aux formes de réduction territoriale imposées par le pouvoir colonial (pueblos de indios, resguardos et encomiendas), de la transformation en communautés paysannes à la reconnaissance de nouveaux cabildos indígenas.

Au-delà de la dimension historique, nous souhaitons nous interroger sur les formes de saisie et de définition du sujet d’étude en anthropologie : peut-on à ce titre considérer les Muiscas comme une identité déterminée par une certaine continuité historique ou comme un dispositif relationnel qui se transforme et se redéfini selon des contextes particuliers ? La présente thèse a pour objectif d’utiliser les concepts de temps et d’espace au-delà de leur simple représentation culturelle comme autant de facteurs dynamiques de définition d’un être-au-monde particulier constitutifs de la dialectique identité/territorialité. Etudier l’histoire Muisca reviendra donc à explorer les agencements relationnels qui organisent des continuités et des discontinuités dans les manières d’« être Muisca » et de voir comment ces agencements se structurent et se systématisent au sein de cadres spatio-temporels qu’il s’agira de définir en reprenant les concepts de lieux, de paysages, de territoires et de mondes. 

Ce travail passera par la réalisation d’une étude ethnographique des communautés Muiscas actuelles de Bosa et de Cota, dans les régions périphériques de Bogotá, par du travail de recherche historique en archives (notamment sur les testaments indigènes des 16ème et 17ème siècle) et par une synthèse des recherches académiques disponibles sur le sujet.


Mots-clés : Identité, territorialité, Muisca, espaces, temps

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Louisiane coloniale, empire français et esclavage atlantique

Journée(s) d'étude - Vendredi 21 février 2020 - 16:00Mondes Américains vous convient à la Journée d'études :« Louisiane coloniale, empire français et esclavage atlantique »Organisée par Gilles Havard (CNRS-Mondes Américains) et Clément Thibaud (EHESS-Mondes Américains)Présidé par François-Joseph (...)(...)

Lire la suite

Les recensements au Brésil : perspectives historiques et défis actuels (1920-2020)

Journée(s) d'étude - Mardi 28 janvier 2020 - 09:00Changement de lieu : 54, bd Raspail 75006 ParisMardi 28 janvier :- 9h à 13h : Salle 15 au niveau -1- 14h à 17h30 : Salle B2-04 au 2e étageOutils essentiels pour les actions de l’Etat brésilien et pour leur évaluation, les recensements reflètent l (...)(...)

Lire la suite

L’Association des brésilianistes européens (ABRE) a choisi l’EHESS pour son prochain congrès Abre II

Échos de la recherche -L’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) recevra, du 18 au 21 septembre 2019, le IIe congrès de l’Association des brésilianistes en Europe (Abre). Un premier rassemblement, beaucoup plus modeste, avait eu lieu à l’université de Leyde il y a deux ans. Il avait (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook