Membres | Doctorant.e.s

Federico Lifschitz

Federico Lifschitz
Doctorant
Centre(s) de rattachement : CERMA

Coordonnées professionnelles

federico.lifschitz[at]gmail.com

Thèse

L’efflorescence des fêtes coutumières de Cherán, Michoacán. Le rôle de la parenté et du marché du travail dans l’évolution d’une économie paysanne, sous la direction d'Anath Ariel de Vidas.


Résumé

La libéralisation de l’économie mexicaine, la propagation des carteles de drogue, la crise des partis traditionnels mexicains, et d’autres phénomènes d’envergure, ont conformé dans les dernières décennies un nouveau cadre de vie pour les communautés paysannes du Mexique. Dans ce cadre, la communauté purépecha de Cherán, Michoacán, a abandonné en 2011 le système de gouvernement par partis politiques, pour mettre en place une nouvelle organisation du village basée sur des « us et coutumes ».

Mon projet de doctorat porte sur la transformation de l’économie de cette communauté et sur les nouvelles formes d’interaction de celle-ci avec l’économie capitaliste. Il s'appuie sur un ensemble de données que j'ai pu collecter lors d’un terrain de recherche de trois mois en 2017. Ces données concernent l'évolution des pratiques de financement et d'organisation du travail dans la principale des fêtes coutumières du village, celle de San Francisco. L’utilisation grandissante d’argent pour l’organisation de cette fête témoigne de l’importance qu’assument de nouvelles formes de production de richesses, notamment le travail salarié, au sein de la communauté. Il s’agit d’une transformation majeure pour une économie qui pouvait être caractérisée « de subsistance » jusqu’à il y a quelques décennies. Pourtant, lorsque l’on s’apprête à examiner ces transformations,- comme signe de l’incorporation dans l’économie indienne de rapports de production propres à l’économie capitaliste-, on découvre l’existence de certaines institutions qui ne relèvent pas de ces tendances. La principale de ces institutions "économiques" est la uachantan, qui mobilise de la main-d’œuvre non-rémunérée sur la base d’un droit acquis par une femme sur le groupe de parentèle de la mère de sa bru (c'est-à-dire sur sa comadre).

L’organisation économique de Cherán peut être mieux saisie dans le cadre de rapports entre segments d’une société post-coloniale. En effet, ces phénomènes sont, d’après mon hypothèse, le fruit de l’incorporation par une communauté paysanne indienne, de certains traits d’un modèle économique, lequel trouve son origine dans l’histoire et la pensée européennes. Cette incorporation produirait ainsi des phénomènes économiques qui relèvent d’une culture différente et qui échappent aux théorisations de l’économie classique.


Mots-clés : Économie paysanne - Fêtes coutumières – Peuple purépecha – Monétisation – Travail salarié

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Conférence CAES : Le Programme archéologique Animas Altas, Ica, Pérou

Conférence - Jeudi 18 avril 2019 - 12:30Le Programme archéologique Animas Altas, Ica, PérouPenser l’histoire du Pérou précolonial ?L’Amérique dite « préhispanique » ou « précolombienne » est mal comprise. Elle est encore pensée à travers le filtre de la pensée occidentale. Sa temporalité est con (...)(...)

Lire la suite

Projection du documentaire « Nazcas : Les lignes qui parlaient au ciel »

Projection-débat - Mardi 9 avril 2019 - 18:00Mondes Américains est heureux de vous inviter à la projection du documentaire  « Nazcas : Les lignes qui parlaient au ciel » (90') qui sera suivie d'une discussion avec la participation de :Aïcha Bachir Bacha, archéologue à l’UMR Mondes AméricainsJean (...)(...)

Lire la suite

Fleuves et sols affectés – Territoires et expériences des milieux dans les conflits et catastrophes écologiques

Journée(s) d'étude - Lundi 11 février 2019 - 09:30L’appréhension des crises écologiques tend aujourd’hui à se faire autour de notions totalisantes, comme celle du climat, qui constituent des opérateurs de globalisation des relations entre sociétés et environnements. Ces notions appellent des for (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook