Actualités du laboratoire | 2018

Quatre conférences de Noemí Goldman, professeure à l’Université de Buenos Aires, invitée à l'EHESS

Quatre conférences de Noemí Goldman, professeure à l’Université de Buenos Aires, invitée à l'EHESS

Les 8, 15 et 28 février à l'EHESS, Paris 6e, et le 6 mars à la Cité Université Internationale, Paris 14e

Noemí L. Goldman est professeure à l’Université de Buenos Aires, à la Faculté de philosophie et lettres, et chercheuse principale du Consejo Nacional de Investigaciones Científicas y Técnicas (CONICET) à l´Institut d'histoire argentine et américaine « Dr. E. Ravignani ». Ses domaines de recherches sont l’histoire politique, intellectuelle et conceptuelle de l’Amérique hispanique, et de l'Argentine en particulier. Elle est auteure, entre autres ouvrages, d’un livre important sur la Révolution de Mai au Río de la Plata, Mariano Moreno. De reformista a insurgente (2016).


Conférences

Traductions et transferts conceptuels en Amérique ibérique : bilan critique et approches méthodologiques, XVIIIe et début du XIXe siècle

Dans le cadre du séminaire « Un nouveau monde républicain : citoyenneté, race et travail libre (Amérique hispanique et monde atlantique 1750-1900) », de Clément Thibaud

Cette conférence propose une réflexion générale sur les pratiques des traductions dans l’Amérique ibérique en tant que moyen privilégié d'appropriation des textes et des concepts disponibles. Celles-ci permettent d’identifier les réseaux de concepts locaux dans lesquels les textes s'inscrivent et qui informent des logiques politiques particulières pendant les processus des indépendances et de réformes.

  • Jeudi 8 février 2018 de 9h à 11h - EHESS (salle A05_51) - 54, bd Raspail, Paris 6e


Nouvelles considérations sur la traduction, circulation et réception du Contrat Social de Rousseau en Amérique hispanique

Dans le cadre du séminaire « Un nouveau monde républicain : citoyenneté, race et travail libre (Amérique hispanique et monde atlantique 1750-1900) », de Clément Thibaud

Le Contrat Social de Rousseau fut l’un des textes majeurs – interdit pour la Couronne espagnole – affirmant le principe de la souveraineté populaire dans les révolutions pour l'indépendance en Amérique hispanique. Mais nombreuses ont été les polémiques historiographiques pour déterminer si Mariano Moreno a été le traducteur de l’édition en espagnol de 1810, celle qui eut la plus large diffusion dans la région. Je présenterai de nouvelles preuves destinées à problématiser la réception et la traduction de ce texte fondamental.

  • Jeudi 15 février 2018 de 9h à 11h - EHESS (salle A05_51) - 54, bd Raspail, Paris 6e


Les traductions du décret de libération de la mita en quechua, aymara et guaraní de l’Assemblée Générale Constituante des Provinces-Unies du Rio de la Plata (1813), Noemí Goldman et équipe LANGAS (Capucine Boidin, César Itier y Joëlle Chassin)

Dans le cadre du séminaire « Formation à la recherche sur l’Amérique latine (FRAL) »

Cette conférence propose un dialogue interculturel et interlinguistique, dans le cadre d’un travail en commun, avec une spécialiste dans la langue guaraní (Capucine Boidin), un spécialiste dans les langues quechua et aymará (César Itier) et des spécialistes dans les langages politiques en Amérique hispanique (N. Goldman et J. Chassin). L’objet commun est l’étude comparative de la traduction dans ces langues du décret sur l'élimination du tribut et de la « Mita » en 1813 que la Couronne espagnole avait imposée aux populations indigènes en Amérique.

  • Mercredi 28 février 2018 de 17h à 20h - EHESS (salle AS1_24) - 54, bd Raspail, Paris 6e


Le concept de « garanties individuelles » : traduction, transferts conceptuels et censure en Amérique ibérique, 1810-1830

Dans le cadre du séminaire du « Groupe d’études ibériques »

Entre 1821 et 1826, l'Essai sur les garanties individuelles que réclame l’état actuel de la société de P-C-F. Daunou (Paris, 1818), a été quatre fois traduit à l'espagnol dans les villes de Madrid, Buenos Aires, Mexique et Paris. Une étude comparative de ces traductions indique que les nouveaux principes constitutionnels mis en expérimentation à cette époque en Amérique ibérique ne sont pas seulement les résultats des divers langues/langages en interaction, mais aussi d'une activité de négociation culturelle plus complexe.

  • Mardi 6 mars 2018 de 13h à 16h - EHESS (salle BS1_28) - 54, bd Raspail, Paris 6e

Les conférences seront données en espagnol (à l'exception du séminaire FRAL du 28/2).

Vous y êtes tou.te.s cordialement invité.e.s.

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Lauréats des Talents 2018 du CNRS

Prix et distinctions -Le CNRS a attribué le 15 mars 2018 ses médailles d’argent, de bronze et de cristal qui récompensent des chercheurs, ingénieurs, techniciens et administratifs. Plusieurs de nos collègues figurent parmi les 40 femmes et 42 hommes distingués cette année.Barbara Glowczewski, di (...)(...)

Lire la suite

Luisa Coleta and the Capuchin Friar: Slavery, Salvation, and the Adjudication of Status (Havana, 1817)

Conférence - Vendredi 22 juin 2018 - 14:00Cette présentation retrace deux « vies ordinaires au gré des empires », à l'époque de la révolution haïtienne : celle de Marie Louise Colette, née esclave dans une plantation de la Plaine du Nord de Saint-Domingue, et celle de Frère Félix Quintanar, un C (...)(...)

Lire la suite

Guerra, legitimidad y violencia en el siglo XIX en Hispanoamérica y Francia

Colloque - Mardi 11 septembre 2018 - 10:00En France comme au Mexique, le XIXe siècle fut une période de révolutions. Dans les deux pays, celles-ci incarnent des moments clés de la construction et de la mémoire nationales. 1789, 1830, 1848 et 1871 sont autant de dates qui marquent le chemin convu (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook