Ouvrages parus | 2017

Foz Afora

Foz Afora

Residência artística no Rio Doce

Evee Ávila , Jérôme Souty
Rio de Janeiro,  Líquida Ação editora, , 112 p.,84 photos p.

En novembre 2015, la rupture du barrage du Fundão (près de Mariana, Minas Gerais) a lancé 60 millions de mètres cubes de boues hautement toxiques (résidus d'extraction minière) dans le lit du Rio Doce, polluant irrémédiablement les eaux, détruisant toutes formes de vie sur plus de 660 km, jusqu'à l'océan Atlantique. Ce crime environnemental et social, perpétué par l’entreprise Samarco (Vale S.A/BHP Billiton), représente la plus grave catastrophe écologique de l'histoire du Brésil.

La publication FOZ AFORA est le fruit de la rencontre prolongée entre les membres du collectif Líquida Ação (un groupe de 9 artistes et chercheurs) et les habitants de l’estuaire du fleuve Rio Doce, au cours du mois de juin 2017. Le voyage en train Belo Horizonte/Vitória, empruntant la voie ferrée utilisée pour le transport de minerais de fer, fut suivi d’une résidence de 22 jours à l’embouchure du fleuve, dans l'état de l’Espiríto Santo, au sein du village de Regência, de la communauté indienne de Areal et du bourg de pêcheurs de Povoação. 

Le choix d’articuler résidence artistique et recherche de terrain a inspiré et orienté le processus de création collective. La diversité des points de vue et des langages (anthropologie, arts visuels et sonores, arts scéniques et performances) a permis de composer une publication originale : à la fois un catalogue artistique et un essai poétique, mais aussi un livre proposant des matériaux documentaires et réflexifs sur le Rio Doce, ainsi que la retranscription directe de témoignages d'habitants de l'estuaire. L’ouvrage s'intéresse aux transformations autour de l’imaginaire du fleuve et des paysages, à la diversité culturelle locale, ainsi qu'aux formes de résistance, de mobilisation et de résilience de ces populations riveraines atteintes par la pollution du fleuve.

Le projet FOZ AFORA a été lauréat du programme RUMOS Itaú Cultural 2015-2016. Les résultats de ce travail furent présentés au sein de l’Espace Culturel Municipal Sérgio Porto (expériences scéniques + exposition visuelle + tables rondes + lancement du catalogue), à Rio de Janeiro, durant le mois de septembre 2017. 

Site du collectif Líquida Ação 

ISBN : 978-85-94497-00-0
Fiche éditeur : https://www.coletivoliquidaacao.com/publicacao
EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Le Prix Lionel-Groulx remis à Gilles Havard pour son livre Histoire des coureurs de bois. Amérique du Nord, 1600-1840 (Les Indes Savantes, 2016)

Prix et distinctions -Gilles Havard a reçu le 20 octobre 2017 à Montréal le Prix Lionel-Groulx pour son livre Histoire des coureurs de bois. Amérique du Nord, 1600-1840 (Les Indes Savantes, 2016).Le prix Lionel-Groulx, décerné par l’Institut d’histoire de l’Amérique française, récompense « le me (...)(...)

Lire la suite

Christianismes amérindiens – Appropriation, autonomisation, diffusion

Journée(s) d'étude - Vendredi 24 novembre 2017 - 09:00Depuis une vingtaine d’années, de nombreux travaux ethnographiques ont été consacrés à l’appropriation du christianisme par les populations autochtones des Amériques. La plupart d’entre eux insistent néanmoins sur le caractère éphémère ou « i (...)(...)

Lire la suite

Les Midis de Brésil(s) - Carly Machado Professeur à l'Universidade Federal Rural do Rio de Janeiro

Table ronde - Lundi 13 novembre 2017 - 12:00Pendant des nombreuses années, le catholicisme a été la religion hégémonique au Brésil, d’un point de vue quantitatif mais aussi qualitatif. Les catholiques étaient majoritaires numériquement, et l’idée d’une « culture brésilienne » elle-même s’ancrait (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook