Ouvrages parus | 2017

Mouvement féministe et droit de vote en Bolivie (1920-1952)

Mouvement féministe et droit de vote en Bolivie (1920-1952)

Maria Elvira Alvarez Gimenez
Teseopress, 

Mouvement féministe et droit de vote en Bolivie (1920-1952) est un travail pionnier qui analyse les organisations féministes en Bolivie au cours de la période 1920-1952, depuis leur émergence jusqu’à l’obtention du droit de vote en 1952. Il étudie comment leurs modes d’organisation, leurs stratégies d’action, et la priorité donnée à certains objectifs se sont modifiés en fonction du contexte social et politique dans lequel elles se sont développées.

Il étudie ainsi l’évolution et les transformations du mouvement féministe au cours d’un contexte mouvementé: les années 1920, marquées par l’émergence et le développement des organisations féministes ; les années 1930, celles de la guerre du Chaco contre le Paraguay (1932-1935) qui ont entraîné des bouleversements sociaux, politiques et culturels porteurs de conséquences importantes concernant la condition des femmes et le mouvement féministe; et enfin, les années 1940 à 1952, celles de la première participation des femmes à la vie politique à travers les élections municipales et l’intégration des femmes au parti politique qui mena à bien la révolution qui aboutit, en 1952, au renversement de l’oligarchie en place.

Maria Elvira Alvarez a obtenu sa Licence et son Master en Histoire à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Actuellement elle réalise un Doctorat d’Histoire dans la même université. Elle a été enseignante à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, à l’Université du Havre et à l’Université de Cergy-Pontoise. Elle est bénéficiaire de la bourse “Ida Smedley Maclean” octroyée par l’organisation “Graduate Women International”. Son mémoire de Master duquel résulte ce livre a été sélectionné comme l’un des meilleurs mémoires de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Maria Elvira Alvarez a obtenu sa Licence et son Master en Histoire à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Actuellement elle réalise un Doctorat d’Histoire dans la même université. Elle a été enseignante à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, à l’Université du Havre et à l’Université de Cergy-Pontoise. Elle est bénéficiaire de la bourse “Ida Smedley Maclean” octroyée par l’organisation “Graduate Women International”. Son mémoire de Master duquel résulte ce livre a été sélectionné comme l’un des meilleurs mémoires de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.Maria Elvira Alvarez a obtenu sa Licence et son Master en Histoire à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Actuellement elle réalise un Doctorat d’Histoire dans la même université. Elle a été enseignante à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, à l’Université du Havre et à l’Université de Cergy-Pontoise. Elle est bénéficiaire de la bourse “Ida Smedley Maclean” octroyée par l’organisation “Graduate Women International”. Son mémoire de Master duquel résulte ce livre a été sélectionné comme l’un des meilleurs mémoires de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Le Prix Lionel-Groulx remis à Gilles Havard pour son livre Histoire des coureurs de bois. Amérique du Nord, 1600-1840 (Les Indes Savantes, 2016)

Prix et distinctions -Gilles Havard a reçu le 20 octobre 2017 à Montréal le Prix Lionel-Groulx pour son livre Histoire des coureurs de bois. Amérique du Nord, 1600-1840 (Les Indes Savantes, 2016).Le prix Lionel-Groulx, décerné par l’Institut d’histoire de l’Amérique française, récompense « le me (...)(...)

Lire la suite

Christianismes amérindiens – Appropriation, autonomisation, diffusion

Journée(s) d'étude - Vendredi 24 novembre 2017 - 09:00Depuis une vingtaine d’années, de nombreux travaux ethnographiques ont été consacrés à l’appropriation du christianisme par les populations autochtones des Amériques. La plupart d’entre eux insistent néanmoins sur le caractère éphémère ou « i (...)(...)

Lire la suite

Les Midis de Brésil(s) - Carly Machado Professeur à l'Universidade Federal Rural do Rio de Janeiro

Table ronde - Lundi 13 novembre 2017 - 12:00Pendant des nombreuses années, le catholicisme a été la religion hégémonique au Brésil, d’un point de vue quantitatif mais aussi qualitatif. Les catholiques étaient majoritaires numériquement, et l’idée d’une « culture brésilienne » elle-même s’ancrait (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook