Actualités du laboratoire | 2016

Appel à communication - De la « boisson des dieux » aux Salons du chocolat : variations sur le cacao américain

Appel à communication - De la « boisson des dieux » aux Salons du chocolat : variations sur le cacao américain

Colloque international les 2 et 3 juin 2016, Univ. Paris Ouest Nanterre La Défense

Catherine Heymann et Nikita Harwich (Université de Paris Ouest Nanterre La Défense)

Appel à communication

Colloque international

De la « boisson des dieux » aux Salons du chocolat : variations sur le cacao américain

Jeudi 2 et vendredi 3 juin 2016

Organisateurs : Catherine Heymann (CRIIA / Univ. Paris Ouest Nanterre La Défense)
et Nikita Harwich (ESNA-Mondes Américains / Univ. Paris Ouest Nanterre La Défense)

***

            Matière première du chocolat dont on sait le succès dans les sociétés européennes aux XVIIe et XVIIIe siècles en tant que boisson chaude, avant qu'il ne soit remplacé par le café et le thé, le cacao connaît actuellement un regain de vitalité sur son continent d'origine sous l'effet de l'évolution de la demande mondiale, de la recherche et de la promotion de variétés de fèves de qualité, destinées à une production « haut de gamme ». Par ailleurs, des fouilles archéologiques conduites dans la région amazonienne du sud-est de l'Équateur pourraient confirmer l'hypothèse d'une utilisation de l'« arbre aux cabosses » à des fins alimentaires dans les forêts tropicales de l'Amérique du Sud, en même temps qu'en faire reculer la datation. En effet, une poterie contenant des restes de cacao datant de 3 300 avant J.C a été récemment découverte (2013), donnant à penser que des fèves auraient été récoltées et consommées il y a plus de 5 000 ans.

            C'est à la lumière de ces évolutions que la présente réflexion souhaite envisager le cacao américain en privilégiant trois pistes. Il s'agira en premier lieu de s'intéresser à son histoire dans son volet préhispanique (les vestiges archéologiques, les divinités, les représentations) ; durant la période coloniale (sa vision par les chroniqueurs, son commerce dont les Indiens méso-américains furent progressivement dépossédés, appréhendé dans sa double dimension économique et sociale) et dans ses nouvelles déclinaisons socio-économiques contemporaines depuis le début du XIXe siècle. Aujourd'hui, « biologique », «durable » ou « équitable », possible source de changements sociaux à l'échelle de certaines régions avec l'apparition d'un commerce « éthiquable » (Équateur, Pérou, Haïti, Nicaragua), associé la plupart du temps à la promotion d'un tourisme (gastronomique) national, il a été récemment déclaré « patrimoine naturel de la nation » par le gouvernement péruvien (2012), officiellement destiné à éradiquer la culture de la coca.

            Deux autres axes ont été retenus : l'un ayant trait à ce que l'on pourrait appeler une « culture du chocolat » considère l'évolution des objets (tasses, chocolatières, déjeuners à chocolat, moussoirs) et des lieux (en particulier de sociabilité) qui sont liés à sa préparation, à sa dégustation ou à sa diffusion (livres de recettes, images). L'autre s'intéressera aux représentations littéraires (Brésil, Équateur, Colombie, Mexique entre autres), cinématographiques et,  plus largement, aux réalisations artistiques qui, du XVIIe siècle à nos jours, jouent sur les formes, les matières et les couleurs.

 

Les propositions (titre et résumé d’une dizaine de lignes en français, en espagnol ou en portugais), accompagnées d’un bref CV, devront être envoyées pour le 15 janvier 2016 au plus tard, à Nikita Harwich (harwich.nikita@noos.fr) et à Catherine Heymann (catherine.heymann@wanadoo.fr).


♦ Télécharger l'appel à communication (PDF)

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Présentation du nouveau numéro de Brésil(s) "Les artistes de D. João : des Français à Rio de Janeiro en 1816", sous la direction de Lilia Moritz Schwarcz et Ana Paula Simioni

Rencontre - Lundi 16 janvier 2017 - 14:00Mondes Américains et les éditions de la FMSH, sont heureux de vous inviter au lancement du nouveau numéro de la revue « Brésil(s), Sciences humaines et sociales »ProgrammePrésentation du dossier « Les artistes de D. João : des Français à Rio de Janeiro en 1816 » et des intervenants (Ana Paula Simioni et Lilia Moritz Schwarcz)• « Culture visuelle et mémoire de l’esclavage : regards français sur les populations d’origine africaine dans le Brésil du XIXe siècle » (Ana Lucia Araujo)• « Jean-Baptiste Debret : le livre comme « mission ». Autour du Voyage pittoresque et historique au Brésil » (Jacques Leenhardt)• « D’abord peindre le prince : les conflits de Jean-Baptiste Debret et Nicolas-Antoine Taunay à la Cour de Rio de Janeiro » (Elaine Dias)Deux regards sur le numéro : Alain Bonnet (Université Grenoble Alpes) et Laura de Mello e Souza (Université de São Paulo/USP et Université Paris-Sorbonne)Discussion avec la salle♦ Voir le sommaire*** Entrée libre ***

Lire la suite

Conférence de Ana Paula Simioni "Transites d’un autre modernisme: l’importation de l’"art total" au Brésil"

Conférence - Vendredi 13 janvier 2017 - 14:00Dans cette conférence, je me concentrerai sur les projets d’art décoratif réalisés au Brésil par le couple d’artistes John et Regina Graz dans les années 1920 et 1930. Ces artistes ont été les premiers à essayer d’introduire l’idéal de « l’art total » au Brésil. Je m’intéresse ici au mode par lequel ils transposèrent vers un contexte très différent des modèles appris durant leur formation à Genève, dans les années 1910, dans un processus de réception sélective qui correspondait fortement aux projets d'identité et de distinction des élites brésiliennes.Plus largement, l'étude de la réception des arts décoratifs au Brésil permet de découvrir d'autres modèles artistiques modernistes, différents du canon qui considéra depuis toujours Paris comme le centre et l'unique modèle pour la production artistique brésilienne. Les travaux de John et Regina Graz, aussi bien que quelques productions de mobiliers de Gregori Warchavchik nous invitent à une géographie plus diversifiée et à une vision élargie sur les voies d’internationalisation du modernisme.Ana Paula Simioni est professeur à l'Université de São Paulo.

Lire la suite

How Do Social Sciences Address Race ?

Colloque - Jeudi 05 janvier 2017 - 15:00Le LABEX TEPSIS tient les 5 et 6 janvier 2017 sa rencontre annuelle sur le thème : Comment les sciences sociales abordent la question de la « race » aujourd’hui ? L’actualité nationale et internationale, mais aussi l’ampleur prise récemment par la discussion scientifique sur ce domaine à l’échelle mondiale ont déterminé le choix de cette thématique. Six chercheuses et chercheurs étrangers venus de différentes disciplines et porteurs de diverses traditions intellectuelles ont été invités à répondre à cette question à partir de leur expérience en histoire sociale, histoire des arts, anthropologie, philologie, science politique notamment. Chaque présentation fera l’objet de commentaires préparés par des chercheurs appartenant à plusieurs unités membres de TEPSIS et par des collègues d’autres institutions françaises. La langue de travail de la rencontre est l’anglais, afin de permettre à tous les invités étrangers de participer à l’ensemble des discussions.ProgrammeJeudi 5 janvier 15h00-18h00Richard Rechtman, Jean-Frédéric Schaub, Silvia Sebastiani : bienvenue et introductionComparative approachesMechtild Fend (University College London) : Making Skin ColourDiscutants : Jean-Louis Fabiani (CESPRA), Anne Lafont (INHA), Eric Michaud (CRAL)Yasuko Takezawa (Université de Kyoto) : A Parallel Pattern of Racialization ? : Jews, « Gypsies, » and Kawaramono.Discutants : Maurice Kriegel (CRH), Jean-Frédéric Schaub (Mondes Américains)Vendredi 6 janvier 10h00-13h00Culture and memoryMarkus Messling (Potsdam Universität – Centre Marc-Bloch de Berlin) Racism in French Republican Thought : back to RenanDiscutants : Frédéric Brahami (CRH), Claude-Olivier Doron (Paris Diderot), Elodie Richard (CRH)Catherine Hall (University College London) : Whose memories ? Edward Long and the work of re-rememberingDiscutants : Silvia Sebastiani (CRH), Cécile Vidal (Mondes Américains)Vendredi 6 janvier 15h00-18h00Social statutes and race in colonial /post-colonial societiesMagdalena Candioti (Universidad Nacional del Litoral – CONICET) Narratives of racialization and whitening in the Río de la Plata, XIXth c.Discutants : Federica Morelli (Università di Torino), Alessandro Stanziani (CRH), Clément Thibaud (Université de Nantes)Ariela Gross (University of Southern California) : Freedom Suits and Racial Ideology in the Age of Revolution : Cuba, Louisiana, and Virginia, 1763-1803.Discutants : Juliette Cadiot (CERCEC), Johann Michel (CEMS), Benoît Trépied (IRIS)Conclusions : Richard Rechtman directeur du Labex TEPSIS*** Entrée libre ***

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

190-198 avenue de France
75013 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33