Actualités du laboratoire | 2014

Soutenance de thèse de Marcello Jose Gomes Loureiro

Soutenance de thèse de Marcello Jose Gomes Loureiro "La Gestion de la Monarchie Pluricontinentale. Conseils Supérieurs, pactes, articulations et le gouvernement de la monarchie portugaise (1640-1668)"

Jeudi 27 novembre 2014 à 10h (heure de Rio de Janeiro), Université Fédérale de Rio de Janeiro, Programa de Pós-graduação em História Social (Salle des soutenances) - Largo de São Francisco 1 - Centro Rio de Janeiro/RJ - Brasil CEP: 20051-070

La Gestion de la Monarchie Pluricontinentale. Conseils Supérieurs, pactes, articulations et le gouvernement de la monarchie portugaise (1640-1668)

A gestão da Monarquia Pluricontinental. Conselhos superiores, pactos, articulações e o governo da monarquia portuguesa (1640-1668)

Thèses de doctorat en co-tutelle UFRJ/EHESS


Jury
• Jean-Frédéric Schaub, directeur de thèse, EHESS
• João Luís Ribeiro Fragoso, directeur de thèse, Université Fédérale de Rio de Janeiro
• Claudia Damasceno Fonseca, EHESS
• Maria Fernanda Baptista Bicalho, Université Fédérale Fluminense
• Francisco Carlos Cosentino, Université Fédérale de Viçosa

Date
Jeudi 27 novembre 2014 à 10h (heure de Rio de Janeiro)

Lieu
Université Fédérale de Rio de Janeiro, Programa de Pós-graduação em História Social (Salle des soutenances) - Largo de São Francisco 1 - Centro Rio de Janeiro/RJ - Brasil CEP: 20051-070

 

Résumé

La thèse analyse la gestion de l´empire portugais et la construction de sa dynamique politique. Cette gestion se traduit à partir du dialogue établi entre les différents organes qui composent le pouvoir de cette couronne, notamment les conseils d’Outre-mer, de Guerre, des Finances, et le conseil d’Etat. Il convient de rappeler que les décisions de la couronne ont été prises sous l’influence des conseils, dotés d’une autonomie typique des monarchies ibériques. L’étude commence en 1640, avec le changement dynastique et l’avènement du duc de Bragance sous le titre de Jean IV, et se termine en 1668, au moment de la signature de la paix avec l’Espagne. Il s'agit d'un moment critique, celui de la guerre de la Restauration, d’une crise financière et d’une tension politique et diplomatique permanente. Une conjoncture dans laquelle les dynamiques politiques de la monarchie se modifiaient sous une pression extrême. La thèse se propose encore d’analyser comment les concepts-clés de la seconde scolastique ont été mobilisés par les conseillers, pour élaborer leurs avis.

Mots clés
Restauration, Empire portugais, Seconde Scolastique

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Pour une histoire transconfessionnelle des missions d’évangélisation  XVe-XXIe siècles : l’ouverture d’un chantier

Journée(s) d'étude - Vendredi 15 juin 2018 - 09:30Le Groupe d’histoire des missions d’évangélisation modernes s’engage dans le projet d’une histoire transconfessionnelle des missions d’évangélisation. Ce chantier novateur s’est longtemps heurté à des obstacles de taille :- géographiques, car les (...)(...)

Lire la suite

Pour une histoire transconfessionnelle des missions d’évangélisation  XVe-XXIe siècles : l’ouverture d’un chantier

Journée(s) d'étude - Vendredi 15 juin 2018 - 09:30Le Groupe d’histoire des missions d’évangélisation modernes s’engage dans le projet d’une histoire transconfessionnelle des missions d’évangélisation. Ce chantier novateur s’est longtemps heurté à des obstacles de taille :- géographiques, car les (...)(...)

Lire la suite

Les origines océaniques des révolutions atlantiques

École d'été - Lundi 04 juin 2018 - 10:00Ce séminaire d'été de cinq jours, qui réunit des spécialistes travaillant à la fois sur l'Atlantique nord et sud et sur l'Ancien et le Nouveau Monde, part d'une hypothèse centrale selon laquelle les pratiques politiques présentes sur les différentes rives (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook