Ouvrages parus | 2014

Nationalisme(s), politique et guerres dans l'Argentine plébéienne (1945-1989)

Nationalisme(s), politique et guerres dans l'Argentine plébéienne (1945-1989)

Edgardo Manero (2014)
Buenos Aires,  UNSAM EDITA, Ciencias Sociales,  [2014], 500 p.

La montée et la légitimation sociale de la violence politique en Argentine durant la seconde moitié du XXe siècle constituent l'axe central de ce travail, qui tend à analyser les transformations du nationalisme argentin depuis une perspective stratégique. Sans chercher à réduire l’accent au terrorisme d'État ou à la pratique de la lutte armée, la période étudiée (1945-1989), marquée par le phénomène péroniste et la guerre froide, constitue un champ d'études approprié pour se poser la question de la relation entre le « politique » et le « militaire ». Ce livre détaille les différentes manières qu’a eu le nationalisme(s) pour affronter la survie du collectif d'identification, ce qui permet non seulement de comparer les diverses expressions et d’établir les différences et les ressemblances, mais aussi de comprendre et d'expliquer le phénomène des violences. Dès lors, il est possible d'analyser les processus de construction d'une altérité menaçante et son incidence sur les systèmes politiques nationaux et internationaux. Pour qu'il y ait un « nous », il faut qu’il y ait un « autre » qui n’est pas appelé à faire partie du collectif.

La relation identité-altérité est constitutive du stratégique, et donc nécessairement politique. Le « nous » et « l'autre », et leurs variantes, l'« ami » et l'« ennemi », sont des données essentielles et inséparables d’une grammaire stratégique, commune à toutes les formes du nationalisme argentin.

Présentation de l'ouvrage, entretien avec Edgardo Manero

Lire des extraits

En savoir plus sur l'auteur

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Le Prix Lionel-Groulx remis à Gilles Havard pour son livre Histoire des coureurs de bois. Amérique du Nord, 1600-1840 (Les Indes Savantes, 2016)

Prix et distinctions -Gilles Havard a reçu le 20 octobre 2017 à Montréal le Prix Lionel-Groulx pour son livre Histoire des coureurs de bois. Amérique du Nord, 1600-1840 (Les Indes Savantes, 2016).Le prix Lionel-Groulx, décerné par l’Institut d’histoire de l’Amérique française, récompense « le me (...)(...)

Lire la suite

Christianismes amérindiens – Appropriation, autonomisation, diffusion

Journée(s) d'étude - Vendredi 24 novembre 2017 - 09:00Depuis une vingtaine d’années, de nombreux travaux ethnographiques ont été consacrés à l’appropriation du christianisme par les populations autochtones des Amériques. La plupart d’entre eux insistent néanmoins sur le caractère éphémère ou « i (...)(...)

Lire la suite

Les Midis de Brésil(s) - Carly Machado Professeur à l'Universidade Federal Rural do Rio de Janeiro

Table ronde - Lundi 13 novembre 2017 - 12:00Pendant des nombreuses années, le catholicisme a été la religion hégémonique au Brésil, d’un point de vue quantitatif mais aussi qualitatif. Les catholiques étaient majoritaires numériquement, et l’idée d’une « culture brésilienne » elle-même s’ancrait (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook