Actualités du laboratoire | 2014

1964 : La dictature brésilienne et son legs

1964 : La dictature brésilienne et son legs

Colloque international, du 11 au 13 juin 2014, Maison des cultures du monde, Paris 6e

Organisé par le CRBC et Brown University

Colloque international
1964 : La dictature brésilienne et son legs

du 11 au 13 juin 2014

Maison des cultures du monde
101 bd Raspail, Paris 6e

Entrée libre

♦ Visitez le blog et n'hésitez pas à vous inscrire sur la page Facebook !

Mise en ligne du colloque

L’année 2014 marque le 50e anniversaire du coup d’État militaire qui a renversé le gouvernement démocratique du président brésilien João Goulart et a été le début de vingt-et-une années de dictature militaire (1964-85). Les deux décennies suivantes ont été marquées par des restrictions drastiques des droits civiques ainsi que par la censure de la presse, du théâtre et du cinéma. La torture fut systématiquement utilisée pour réduire l’opposition au silence. L’État mit en place des mesures de « sécurité » qui causèrent la mort et la disparition de centaines d’opposants au régime.

Le récent retour mémoriel sur ces années, avec notamment la mise en place des Commissions de la vérité, nous invite à les revisiter. L’abondante littérature produite sur cette période par des historiens, des sociologues, des politologues aux approches les plus diverses offre de nouvelles perspectives. Le débat reste vif, au Brésil mais aussi dans de nombreux pays où les études brésilianistes se sont développées.
 

Le colloque
C’est dans cette perspective que la revue Brésil(s). Sciences humaines et sociales organise un colloque international sur la dictature brésilienne, qui coïncide avec la publication d’un dossier sur ce même sujet (numéro 5, mai 2014), coordonné par James Green (Brown University).

Lors de cette manifestation, nous souhaitons présenter en France le débat brésilianiste sur ces années de dictature dans toute sa richesse et sa complexité, tout en le situant dans un contexte international grâce à des approches comparatistes et de nouvelles problématiques. Les intervenants témoigneront de la vitalité d’une production académique qui s’est beaucoup renouvelée, nourrie par l’ouverture d’archives jusque-là inaccessibles et par le contexte d’un actif retour mémoriel dont bénéficient de nombreux projets scientifiques et éditoriaux.
 

Ces journées seront organisées autour de quatre themes :  la nature du régime, la production culturelle, la résistance et les droits de l’homme, et enfin, mémoire, heritage et perspectives comparées.

Un concours
A l’occasion de ce colloque, un concours de posters est ouvert aux étudiants travaillant sur la dictature brésilienne. Un prix unique de 2000 $ sera décerné au meilleur poster, par un jury composé des intervenants du colloque.

Une table ronde
De plus, dans le cadre du groupe de travail “Migrations et espaces urbains”, coordonné par Mônica Raisa Schpun, une table ronde est organisée le 10 juin à l’EHESS, bâtiment Le France, sur le thème de l’exil brésilien sous la dictature.

Ce colloque et cette table ronde sont ouverts à tous : nous espérons vous voir nombreux !

♦ Télécharger le programme et l'affiche


Cette manifestation est soutenue par l'EHESS, Brown University, la Maison des culture du monde, la FMSH, la région Ile-de-France, l'Agence universitaire de la francophonie, le Labex TEPSIS, les archives audiovisuelles de la recherches, l'Université de Marne-la-Vallée, la CAPES (Brésil), le CNPq (Brésil), Université du Wisconsin, l'Université de São Paulo, et l'Université fédérale du Rio Grande do Sul.

Contacts :
Chercheurs :
Jean Hébrard, co-directeur du CRBC, jean.hebrard@ehess.fr
Mônica Raisa Schpun, organisatrice du colloque, moschpun@ehess.fr
T. +33 (1) 49 54 22 57

Communication : Karine Penalba, kpenalba@ehess.fr
T. + 33 (1) 49 54 24 33
 

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Missionnaires et traducteurs : les enjeux de la traduction des textes chrétiens en langues amérindiennes

Colloque - Jeudi 08 décembre 2016 - 09:00

Dans de nombreuses langues amérindiennes, les premiers textes écrits, et souvent les seuls à ce jour, sont des traductions de textes chrétiens (Bible, sermons, etc.), œuvre de missionnaires protestants ou catholiques, qui sont aussi ceux qui ont fixé une norme de transcription de la langue. Des traductions partielles de la Bible existent ainsi dans plus de 200 langues amérindiennes. Il s’agit donc là d’un fait linguistique, historique et culturel majeur, qui offre la possibilité de comparaisons riches et précises. Ces textes chrétiens en langues amérindiennes constituent un objet singulier, qui n’a jusqu’à présent guère été étudié en tant que tel. Ces journées d’études ont pour objectif d’étudier ces traductions sous deux angles : à la fois celui de la production des textes (acteurs amérindiens et étrangers, processus de traduction, idéologies linguistiques, résultats textuels, etc.) et sous celui de leurs usages par les Amérindiens (lecture, reformulations, réinterprétations, etc.).

Lire la suite

Conférence de Véronique Boyer "Expansion évangélique et migrations en Amazonie brésilienne"

Conférence - Vendredi 25 novembre 2016 - 15:00

L'expansion remarquable des Eglises évangéliques au Brésil a généralement été appréhendée dans le cadre des classifications élaborées par les historiens et sociologues des religions. Les efforts de recensement et de compréhension ont aisni porté sur les formes les plus récentes du champ protestant (pentecôtisme, néo-pentecôtisme), particulièrement visibles dans les villes.
La circulation des individus entre des Eglises très différentes témoigne pourtant d'une fluidité des espaces religieux dont les contours se dessinent avant tout par opposition au catholicisme. Ce phénomène de mobilité religieuse est à mettre en raport avec la réalité de flux migratoires intenses entre milieux rural et urbain.
Ainsi, dans la région amazonienne, le succès du message évangélique tient moins aux stratégies développées par les Eglises qu'à l'action de prédicateurs indépendants, appelés "évangélistes", qui conçoivent leur ministère comme l'accomplissement d'une mission divine. La notion de mission divine permet d'éluder la question de la reconnaissance des évangélistes par les Eglises.

Lire la suite

La Parole et le Corps. Fabrique, ambiguïté et brouillage des catégories en Amérique ibérique (XVIe-XXe siècles)

Colloque - Jeudi 10 novembre 2016 - 10:00

Ce colloque s’inscrit dans le prolongement des réflexions engagées récemment par plusieurs programmes de recherche sur les processus d’identification et de catégorisation socio-raciale des populations dans l’espace atlantique. Que l’on ait une conception ample de la « race » ou que l’on préfère parler de calidad pour désigner l’ensemble des critères qui prévalent dans la fabrique des contours de telle ou telle catégorie, les travaux sur ce thème tendent à affirmer qu’un grand nombre d’indicateurs s’associent dans la catégorisation des individus. Les réflexions ont jusqu’à présent porté en priorité sur le lignage, le sang, la couleur de peau, le phénotype, l’appartenance religieuse. Nous souhaiterions introduire des marqueurs moins étudiés comme le maniement des langues, l’apparence corporelle et les pratiques alimentaires, à la fois porteurs d’informations sociales et supports de jugements.

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

190-198 avenue de France
75013 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33