Actualités du laboratoire | 2013

Les

Les "entrepreneurs de patrimonialisation"

Journée FABRIQ’AM, mercredi 27 novembre 2013, de 10h à 13h - Salle Lévi-Strauss au Collège de France - 52, rue du Cardinal Lemoine, Paris

Organisée par Silvia Macedo et Gérard Collomb

A quel moment historique, dans quel contexte social, s’engagent les opérations de patrimonialisation ? Qu'est-ce qui suscite la mise en route de ces processus, qui pousse une société à produire un discours "patrimonial", un discours sur soi pour l’autre, mais également pour soi, à instituer sa culture comme un "bien commun". Et quels sont les acteurs qui font advenir et rendent possible cette "mise en patrimoine", qui permettent à ces processus d’émerger puis de prendre forme ?

De quelle manière ces "passeurs", ces "entrepreneurs de patrimonialisation », sont-ils, par leur histoire personnelle et par leur position sociale, à même de recevoir une légitimité depuis les deux mondes et de produire de l’intérieur des images acceptables par l’extérieur ? Ces "passeurs" sont, bien entendu des acteurs travaillant à l'intérieur des sociétés considérées, mais ils sont aussi articulés à des acteurs extérieurs, institutionnels, des Ong ou, bien sûr, des ethnologues, conduisant à soulever la question du rôle, de l’implication et de la responsabilité des anthropologues face aux projets de patrimonialisation.

Dans le prolongement de la séance du 17 octobre on continuera à s’interroger, à partir de la présentation de quatre situations contrastées, sur le contexte social, économique, politique, institutionnel, dans lequel s’engagent les opérations de « patrimonialisation » et sur les acteurs qui les mettent en œuvre.

***

Programme de la journée

10h-10h15   Introduction par Gérard Collomb

10h15-10h45 « Passer quoi, a qui et jusqu’à où? La chaîne de production d’un patrimoine. Le cas wajãpi». Silvia Macedo (EREA)

10h45-11h15 «Entre excellence et ordinaire: la « mise en patrimoine » de l’improvisation poétique en Toscane (Italie) ». Grazia Tiezzi (LIAS/IMM- EHESS)

11h15-11h30 réactions aux premiers exposés

11h30-12h00 "Trois passeurs ou promoteurs culturels dogon (Mali)". Eric Jolly(CNRS-CEMAF)

12h00-12h30 “Opérations de patrimonialisation en contexte communiste. Portrait d’un fonctionnaire chinois passionné ». Katiana Le Mentec (Centre d’Etudes sur la Chine Moderne et Contemporaine)

12h30-13h - réactions aux derniers exposés et discussion finale

► Voir le programme complet 

► Tout savoir sur FABRIQ'AM

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Le Prix Lionel-Groulx remis à Gilles Havard pour son livre Histoire des coureurs de bois. Amérique du Nord, 1600-1840 (Les Indes Savantes, 2016)

Prix et distinctions -Gilles Havard a reçu le 20 octobre 2017 à Montréal le Prix Lionel-Groulx pour son livre Histoire des coureurs de bois. Amérique du Nord, 1600-1840 (Les Indes Savantes, 2016).Le prix Lionel-Groulx, décerné par l’Institut d’histoire de l’Amérique française, récompense « le me (...)(...)

Lire la suite

Christianismes amérindiens – Appropriation, autonomisation, diffusion

Journée(s) d'étude - Vendredi 24 novembre 2017 - 09:00Depuis une vingtaine d’années, de nombreux travaux ethnographiques ont été consacrés à l’appropriation du christianisme par les populations autochtones des Amériques. La plupart d’entre eux insistent néanmoins sur le caractère éphémère ou « i (...)(...)

Lire la suite

Les Midis de Brésil(s) - Carly Machado Professeur à l'Universidade Federal Rural do Rio de Janeiro

Table ronde - Lundi 13 novembre 2017 - 12:00Pendant des nombreuses années, le catholicisme a été la religion hégémonique au Brésil, d’un point de vue quantitatif mais aussi qualitatif. Les catholiques étaient majoritaires numériquement, et l’idée d’une « culture brésilienne » elle-même s’ancrait (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook