Ouvrages parus | 2014

Alfred Métraux

Alfred Métraux

La religion des Tupinamba

Présentation de Jean-Pierre et Patrick Menget (2014)
Paris,  PUF, Collection Quadrige,  [2014]
Première analyse de la guerre et de l’anthropophagie rituelle chez les anciens Tupi du Brésil, cet ouvrage est devenu un classique de l’ethnologie.
 
Ce livre écrit et publié en 1928, confronte les observations des premiers chroniqueurs (XVIe-XVIIe siècles) sur le cannibalisme des Tupi du Brésil avec les données ethnographiques modernes sur des sociétés de la même famille linguistique pour dégager un tableau de la religion tupi. L’analyse critique et méticuleuse des sources historiques et la perspective comparative l’amènent à mettre l’anthropophagie rituelle au cœur d’un complexe qui inclut la guerre, la vengeance perpétuelle et l’aspiration messianique, formant un complexe qui évoque le « phénomène social total » de son maître Marcel Mauss. La permanence de ce complexe au fil des siècles, établie par la comparaison, n’est pas le moindre mérite du travail d’Alfred Métraux. Toutes ces sociétés, mues par la vengeance, cherchent en même temps leur salut dans un au-delà terrestre, la « terre-sans-mal », qui éclaire les étonnantes migrations de cette région du continent, qui ont débuté dès avant la conquête. L’attention portée aux données, parfois contradictoires d’un chroniqueur à l’autre, le conduit à mettre en évidence un fonds commun religieux à tous les groupes tupí dont il retrouve trace au début du XXe siècle dans le groupe Apapocúva étudié par Nimuendajú.
 
 
Alfred Métraux (1902-1963) est, avec Claude Lévi-Strauss, une des figures majeures de l’anthropologie française du XXe siècle. Élève de Marcel Mauss, il publie sa thèse sur la religion des Tupinamba en 1928, puis enquête en Argentine, en Bolivie et à l’Île de Pâques. Aux États-Unis, il mène une enquête d’anthropologie appliquée en Haïti, puis accepte d’importantes responsabilités à l’UNESCO. Il y promeut des publications fondamentales sur le racisme, tout en continuant ses enquêtes américanistes.
 
 
Jean-Pierre Goulard est anthropologue, chercheur associé au CERMA-Mondes AméricainsPatrick Menget est directeur d'étude Émérite  à l'EPHE, Paris

ISBN : ISBN : 978-2-13-061707-5
Fiche éditeur : http://www.puf.com/Quadrige:La_religion_des_Tupinamba
EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Conférence CAES : Le Programme archéologique Animas Altas, Ica, Pérou

Conférence - Jeudi 18 avril 2019 - 12:30Le Programme archéologique Animas Altas, Ica, PérouPenser l’histoire du Pérou précolonial ?L’Amérique dite « préhispanique » ou « précolombienne » est mal comprise. Elle est encore pensée à travers le filtre de la pensée occidentale. Sa temporalité est con (...)(...)

Lire la suite

Projection du documentaire « Nazcas : Les lignes qui parlaient au ciel »

Projection-débat - Mardi 9 avril 2019 - 18:00Mondes Américains est heureux de vous inviter à la projection du documentaire  « Nazcas : Les lignes qui parlaient au ciel » (90') qui sera suivie d'une discussion avec la participation de :Aïcha Bachir Bacha, archéologue à l’UMR Mondes AméricainsJean (...)(...)

Lire la suite

Fleuves et sols affectés – Territoires et expériences des milieux dans les conflits et catastrophes écologiques

Journée(s) d'étude - Lundi 11 février 2019 - 09:30L’appréhension des crises écologiques tend aujourd’hui à se faire autour de notions totalisantes, comme celle du climat, qui constituent des opérateurs de globalisation des relations entre sociétés et environnements. Ces notions appellent des for (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook