Membres | Membres honoraires

Juan Carlos Garavaglia †

Directeur d'études honoraire de l'EHESS
Discipline : Histoire
Centre(s) de rattachement : CERMA

Juan Carlos Garvaglia, ancien directeur du CERMA et directeur adjoint de Mondes Américains (2005-2009).

Juan Carlos Garavaglia, directeur de recherche honoraire et actuellement ICREA research professor à l’Universitat Pompeu Fabra de Barcelone, dirige le projet européen State Bulding in Latin America, Advanced  Grant du ERC. Le site http://statebglat.upf.edu illustre sur tous les détails et l’avancement du projet. A partir du mois de juin de l’année 2014, le site permettra consulter une importante base de données sur l’histoire de la construction de l’état dans les Amériques Latines pendant la période 1800-1870.

♦ Pour en savoir plus

 

JUAN CARLOS GARAVAGLIA (1944 – 2017)

Enseignant–chercheur de très haut vol, Juan Carlos Garavaglia était aussi l’incarnation de l’intellectuel mâtiné par son engagement dans les luttes politiques ayant jalonné l’Amérique du Sud au cours de la turbulente seconde moitié du XXe siècle. Né à Pasto en Colombie, en 1944, Juan Carlos ne mentionnait que rarement sa condition de « pastuzo » par la naissance. Beaucoup plus évidentes étaient ses origines italo-argentines, avec ce sens inné de la répartie, souvent teinté d’humour, qui étayait l’argumentation – toujours pertinente et le plus souvent brillante – de sa conversation sur des sujets d’histoire ou de politique.

Il grandit à Buenos Aires, au cours des années instables de transition, à la fois civile et militaire, qui avaient succédé à la chute du premier gouvernement de Juan Domingo Perón. Attiré par les sciences sociales, comme beaucoup de jeunes de sa génération, il obtint en 1970 une licence d’Histoire à la Facultad de Filosofía y Letras de l’université de Buenos Aires, où s’affirma son admiration pour l’historiographie française de l’École des Annales. Chargé de cours à l’Universidad del Sur, à Bahía Blanca, au sud de la Pampa, il avait rejoint la gauche péroniste et milita activement au sein du mouvement de lutte armée des Montoneros, une expérience qu’il devait relater bien plus tard dans son livre de souvenirs  Una juventud en los anos sesenta  (2015). Même si Garavaglia y révèle sa réticence grandissante face aux dérives de violence des Montoneros, surtout après 1973, il figura parmi les militants recherchés en priorité lors du coup d’État militaire de mars 1976 ; mais parvint à s’enfuir pour prendre le chemin d’un exil qui devait durer près de 10 ans.

Lire la suite

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Le chiffre et la carte

Colloque - Jeudi 21 septembre 2017 - 09:30Le chiffre (le recensement, les enquêtes statistiques, les données, les artefacts comme le taux de chômage ou l’indice des prix) et la carte (les descriptions géographiques, les différents types de cartes, géologiques, topographiques, etc., leur soubasse (...)(...)

Lire la suite

L’État en Asie et aux Amériques : perspectives croisées

Journée(s) d'étude - Jeudi 15 juin 2017 - 09:00Aucun État, même dans le cas extrême où il est imposé de l’extérieur, ne peut valablement se penser en dehors des interactions sociales qui le font naître, le façonnent et en conditionnent le fonctionnement quotidien. En se concentrant sur les expér (...)(...)

Lire la suite

Quelle droite a pris le pouvoir au Brésil ?

Colloque - Mardi 30 mai 2017 - 09:00Ce colloque a pour objectif de proposer un éclairage historique sur la profonde rupture politique vécue par le Brésil au cours de l’année 2016, c’est-à-dire la conquête du pouvoir par une droite très conservatrice, via l’impeachment de la présidente Dilma Rous (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook