Membres | Membres associés

Nicolas Martin-Breteau

Institution(s) de rattachement : EHESS
Centre(s) de rattachement : CENA, Mondes américains

Coordonnées professionnelles

njsmartin[at]live.fr

Sujet de thèse

  • Corps politiques : Sport et combats politiques des Africains-Américains à Washington, D.C., et Baltimore (v. 1890-v. 1970). Sous la direction de François Weil.
Thèse soutenue le 16 novembre 2013 à l'EHESS.
 
Composition du jury :
M. Andrew J. Diamond, professeur à l'université Paris-Sorbonne
Mme Frédérick Douzet, professeure à l'université Paris-8 Vincennes-Saint-Denis
M. Bernard Genton, professeur à l'université de Strasbourg
M. Pap Ndiaye, professeur à l'Institut d'études politiques de Paris
M. François Weil, directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales

Résumé

Cette thèse explore le rôle du sport dans les luttes pour la dignité, l'égalité et les droits des Africains-Américains de Washington, D.C., et de Baltimore entre les années 1890 et les années 1960. Son propos est de montrer comment le sport a constitué un moyen d'action politique cherchant à renverser les préjugés raciaux sur l'infériorité « naturelle » du corps noir justifiant son oppression sociale. De ce point de vue, la monstration publique de la dignité du corps noir fonctionna comme une revendication d'égalité symbolique, palliant la relative privation de parole subie par les Africains-Américains, alors exclus de la communauté citoyenne. Il s'agit donc de montrer que les luttes politiques africaines-américaines eurent le corps comme lieu et enjeu, utilisant le sport comme un moyen performatif d'élévation des corps individuels en vue de l'émancipation collective. Depuis la fin de la Reconstruction, les élites africaines-américaines promurent en effet le sport comme l'un des éléments centraux de l'entreprise perfectionniste d'« élévation de la race » visant l'intégration civique.
La première partie présente la formation du discours sur l'élévation corporelle de la race et les institutions (lycées, universités, associations sportives, etc.) qui le mirent en acte entre les années 1890 et les années 1920. Dans cette période, la lutte pour la reconnaissance fut organisée selon les normes victoriennes de la société blanche américaine. En ce sens, cette lutte fut à la fois conformiste et révolutionnaire, puisqu'en cherchant à renverser les stéréotypes établis sur les corps noirs, elle entendait intégrer un certain régime de vérité sur l'humanité. Dans le cadre de la Renaissance noire et du Mouvement pour les droits civiques alors naissant, la deuxième partie explique l'évolution de cette tactique politique vers une posture plus militante. Entre les années 1920 et les années 1950, l'étude du Football Classic, de trois parcours de vie, des campagnes de déségrégation des espaces de loisir à Washington et Baltimore montre comment cette revendication à la reconnaissance se fonda désormais sur une identité noire considérant les droits de l'homme comme universels et inaliénables.
Située entre les années 1930 et les années 1960, la dernière partie de ce travail analyse l'apogée de la célébration du sport comme force de démocratisation sociale selon l'exigence du fair play. Au même  moment, la compréhension nouvelle des questions de race non plus comme résultats des préjugés psychologiques mais comme résultats des structures sociales, le séparatisme racial des tenants du Black Power ainsi que l'effondrement socio-économique des ghettos noirs furent à l'origine d'une très profonde remise en cause de l'entreprise d'élévation de la race elle-même.
 

Pour en savoir plus

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Les Midis de Brésil(s) - Pedro Paulo Pereira Gomes, professeur de l'Université fédérale de São Paulo (Unifesp)

Séminaires et conférences dans le monde - Lundi 09 avril 2018 - 12:00(Conférence en portugais)Le centre-ville de São Paulo est caractérisé par la présence de groupes de personnes en situation de vulnérabilité : habitants de logements précaires, professionnels du sexe, population de rue, travesti (...)(...)

Lire la suite

Territoires et sociétés en Amazonie brésilienne. Approches récentes en anthropologie et en histoire

Journée(s) d'étude - Vendredi 23 mars 2018 - 09:45Cette journée d’études sur l’Amazonie brésilienne a pour but de discuter des travaux récents d’historiens et d’anthropologues portant, d’une part, sur les relations entre pouvoir et territoire à différentes échelles, et, d’autre part, sur les rap (...)(...)

Lire la suite

Drogues et Politiques dans les Amériques

Colloque - Mercredi 11 avril 2018 - 09:00Depuis quelques années, le continent américain connaît une effervescence de réformes législatives et d’expérimentations innovantes en matière de politiques publiques des drogues. Longtemps inscrites dans une stratégie de guerre –  qui a été promue, financ (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook