Actualités du laboratoire | 2013

La genèse d’une institution coloniale : le cas des réserves indiennes de la vallée du Saint-Laurent (1651-1851)

La genèse d’une institution coloniale : le cas des réserves indiennes de la vallée du Saint-Laurent (1651-1851)

Lundi 4 mars 2013 de 17h à 19h

par Alain Beaulieu Université du Québec à Montréal

Professeur au Département d'histoire de l'Université du Québec à Montréal, Alain Beaulieu interviendra dans le cadre du séminaire de Mondes Américains.

Dans le cadre juridique canadien, une réserve indienne est une parcelle de terrain destinée à l’usage exclusif d’une bande indienne. S’il se déploie pleinement au XIXe siècle, le système des réserves indiennes a des origines plus anciennes. Dans les colonies britanniques, l’idée de réserver des terres pour les Indiens apparaît ainsi dès le milieu du XVIIe siècle. Au Canada, les octrois de terres en faveur des Autochtones possèdent aussi une longue histoire. L’exposé se propose de cerner, sur la longue durée, l’évolution de cette institution coloniale pour voir comment elle émerge et comment elle se transforme progressivement dans deux régimes politiques distincts. L’analyse permet de saisir la part d’improvisations dans l’élaboration de la politique indienne, tant sous le régime français que britannique. Il est possible de sortir de l’image convenue d’un plan étatique toujours clairement établi à l’égard des Autochtones et de prendre conscience que le système qui se met en place résulte en partie d’une série d’expérimentations et qu’il implique de nombreux intervenants, du monde colonial, bien sûr, mais également les Autochtones eux-mêmes, qui utilisent aussi les outils du colonisateur pour tenter de faire valoir leurs intérêts, même si, en définitive, le résultat finit souvent par renforcer la logique coloniale.

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

L’Association des brésilianistes européens (ABRE) a choisi l’EHESS pour son prochain congrès Abre II

Échos de la recherche -L’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) recevra, du 18 au 21 septembre 2019, le IIe congrès de l’Association des brésilianistes en Europe (Abre). Un premier rassemblement, beaucoup plus modeste, avait eu lieu à l’université de Leyde il y a deux ans. Il avait (...)(...)

Lire la suite

En septembre 2019, l'EHESS accueille deux grands événements internationaux : EURHO et ABRE

Vie de l'École -L’EHESS accueille chaque année des événements scientifiques de grande envergure, réunissant des spécialistes du monde entier. En septembre, deux grandes manifestations se tiendront à l’École, participant à son rayonnement international.Rural History 2019Gérard Béaur, président du (...)(...)

Lire la suite

ABRE II, deuxième congrès de l’Association des brésilianistes en Europe

Colloque - Mercredi 18 septembre 2019 - 09:00Le IIe congrès de l’Association des brésilianistes en Europe (ABRE) aura lieu du 18 au 21 septembre 2019 à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), à Paris. Près de 500 intervenants sont attendus, venant notamment d'Europe et du Brésil, (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook