Actualités du laboratoire | 2022

Appel à communications - Relatos de guerras. América Latina, siglos XIX – XXI

Appel à communications - Relatos de guerras. América Latina, siglos XIX – XXI

Journée d'études le 18 novembre 2022

APPEL A COMMUNICATIONS

Récits de guerres
Amérique latine, XIXème-XXIème siècles

Journée d’Études

18 novembre 2022, Paris

Date limite de l'envoi des propositions : 30 juin 2022

Organisation:
ICT, Université Paris Cité
CERMA - Mondes Américains- EHESS
IHTP-CNRS-Université Paris 8
Red de Estudios de historia de la historiografia comparada /REDHHIC
Grupo escrituras y representaciones del pasado /NODO IH-IDEHESI- CONICET
Red de estudios estratégios/ Revista Apuntes Estratégicos


Présentation

La manière dont les contemporains de la guerre et les générations successives ont vécu ce type d’événement se manifeste dans un corpus documentaire hétérogène par définition. Certaines traces écrites produites dans la sphère officielle, tels que rapports militaires, règlements, proclamations, états de service ou documents relatifs à l'application de la justice, ont été une source traditionnellement utilisée pour reconstruire les modalités du combat, légitimer l'action individuelle et collective, qualifier la performance des combattants et déterminer le statut d'un vétéran et sa place dans la société post-conflit ou engagée dans un nouveau cycle guerrier. Dans le même temps, la confrontation armée a donné lieu à d'autres manifestations qui se situent sur la délicate et poreuse frontière qui sépare l'espace public de l'espace privé : correspondance, souvenirs et autres productions de témoignages. Depuis la période de l'Indépendance et à l'horizon postcolonial latino-américain, les représentations de la guerre élaborées à partir de cet ensemble varié de sources ont joué un rôle important dans la légitimation des nouvelles entités étatiques, de leurs frontières spatiales et symboliques, ainsi que dans la construction des stéréotypes nationaux produits de regards en miroir. Au sein même de la « nation », les discours générés autour des conflits armés ont été un élément clé dans la définition des altérités - de l'adversaire à l'ennemi -, d'un point de vue historique, ethnique, idéologique et / ou culturel.
Au cours des dernières décennies, le phénomène guerrier a été revisité sous des angles qui intègrent diverses disciplines et multiplient les échelles d'analyse, de la micro-histoire à l'approche transnationale voire globale. Les nouvelles études ont mis l’accent sur l'expérience des acteurs, sur les pratiques et sur les conditions de production des sources, à partir de lectures qui interrogent les silences, les dissimulations et les contradictions, en cherchant dans les interstices du discours, dans les notes de bas de page ou dans des digressions secondaires, des éléments pour faire entendre –ne fusse que de manière fragmentaire - d'autres voix et révéler d'autres facettes du conflit armé. La production de nouveaux corpus, tels que l'enregistrement des traditions orales de transmission intergénérationnelle, a également permis de repenser de nombreuses expériences de combattants dans le cadre des conflagrations décrites depuis longtemps comme des guerres internationales, mais dans lesquelles la dimension intestine et / ou coloniale est aujourd'hui évidente. Les manières dont les groupes humains ont vécu et reproduit cette expérience ont également été analysées comme un point d'entrée pour appréhender des dynamiques socioculturelles plus larges. À partir de lectures qui visent à renouveler l'histoire intellectuelle et l'histoire de l'historiographie classique, diverses analyses se sont concentrées sur les conditions de production, de circulation et de réception de récits sur le passé dans des contextes de guerre, la dimension mémorielle, la commémoration, les usages politiques et l’articulation de ces regards rétrospectifs avec les discours et les pratiques politiques contemporaines. La condition du vétéran et sa perception de l'acte guerrier ont également fait l'objet d'approches originales.
Depuis ces perspectives variées, ce renouveau épistémologique a conduit à repenser et éventuellement à remettre en cause l'emploi tant des dichotomies que des catégories classiques: guerres internationales, civiles, coloniales, conventionnelles et irrégulières; société civile et sphère militaire; discours et pratiques; histoire, mémoire et tradition; public et privé; guerre et politique; période de guerre, post-conflit et temps de paix; ou même la civilisation et la barbarie. Cette ouverture tend à brouiller, de même, la distinction entre des domaines de spécialisation tels que l'histoire militaire, politique, intellectuelle ou l'histoire de l'historiographie considérés dans leur sens classique. Dans le cadre de ces nouvelles approches, cette journée d’études vise à favoriser ce dialogue interdisciplinaire et porteur de nouvelles dynamiques au sein même de la discipline historique, à l’endroit d’un passé en principe révolu comme dans le cadre de l’histoire du temps présent.


Coordination:


Liliana M. Brezzo (GEREP-NODO IH-IDEHESI-CONICET, República Argentina)
Frédérique Langue (CNRS-IHTP)
Edgardo Manero (CNRS, EHESS-CERMA)
María Laura Reali (Université de Paris, EILA-ICT, Francia)
Alexandre Rios-Bordes (Université de Paris, EILA-ICT, France)

Les propositions sont à adresser pour le 30 juin 2022 au plus tard à :

lilianabrezzo@conicet.gov.ar
frederique.langue@cnrs.fr
edgardo.manero@ehess.fr
reali.laura@googlemail.com
alexandre.rios-bordes@univ-paris-diderot.fr

Elles comprendront le titre, le nom de l’auteur, son rattachement institutionnel et un résumé de 300 mots au maximum.
 

Appel en espagnol et en français

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Les Rendez-vous de Mondes Américains

Colloque - Vendredi 11 mars 2022 - 09:30Mondes Américains vous invite à une première journée des Rendez-vous de Mondes Américains consacrée à la présentation et à la discussion de cinq ouvrages récents des membres du laboratoire. La matinée est dévolue à des textes d'anthropologie américaniste e (...)(...)

Lire la suite

Cycle « Sciences sociales et cinéma » : Nomadland de Chloe Zhao, avec Romain Huret

Projection-débat - Lundi 17 janvier 2022 - 19:45Présentation du cycleLe cycle « Sciences sociales et cinéma », organisé par l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et mk2, propose chaque mois de venir découvrir une œuvre cinématographique, suivie d’une discussion avec une chercheu (...)(...)

Lire la suite

Les États désunis d’Amérique

Communiqué -À l’occasion de l’investiture présidentielle de Joe Biden, l’EHESS a noué un partenariat avec Mediapart pour donner la parole à sept chercheuses et chercheurs de l’EHESS sous forme de grands entretiens vidéos.Interviewés par François Bougon, responsable international de Mediapart, se (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains -
UMR 8168

EHESS
2, cours des Humanités
93322 Aubervilliers cedex
France
Tél. : +33 (0)1 88 12 03 99


Communication :
T.  +33 (0) 1 88 12 03 44
 

Nous suivre sur Facebook