Actualités du laboratoire | 2021

Journées d'études

Journées d'études "Políticas públicas y control de la población: políticas de "mejoramiento racial" en América Latina durante la primera mitad del siglo XX"

Mardi 9 et mercredi 10 novembre 2021, en hybride, Campus Condorcet, Aubervilliers

Organisées par : Iván Olaya Peláez

Jornadas de estudios / Journées d’études

"Políticas públicas y control de la población: políticas de "mejoramiento racial" en América Latina durante la primera mitad del siglo XX"

"Politiques publiques et contrôle de la population : les politiques d’« amélioration raciale » en Amérique latine pendant la première moitié du 20ème siècle"

Martes 09 y Miércoles 10 de noviembre 2021
Mardi 9 et mercredi 10 novembre 2021

 

En hybride :
- Presencial:  Campus Condorcet, 15 Cours des Humanités, 93300 Aubervilliers
Sala 0.004 (09/11) y sala 0.007 (10/11), rez-de-chaussée du bâtiment Nord

- En línea: Live sur Facebook : https://fb.me/e/MdGqbnEY

Hora: 2:00pm París (UTC +1); Buenos Aires, Montevideo, Florianópolis, Santiago (UTC -3); NYC, Filadelfia, Lima, Bogotá (UTC -5); México D.F., Jefferson City (UTC -6); Denver (UTC -7)

Coordinador: Iván Olaya Peláez

Université du Havre/CERMA-EHESS/PROCIRCAS-Universidad Nacional (Medellín)/ IC Migrations

Contacto e inscripciones: iolaya@gmail.com

La langue utilisée pour les journées sera l'espagnol.

Les premières études liées aux théories de la dégénérescence raciale en Amérique latine ont eu lieu dans le champ de la psychiatrie, la médecine légale et de la criminologie à la fin du 19e siècle. Cependant, ce discours n’a pas tardé à s’installer dans d’autres disciplines telles que la médecine sociale, l’hygiène et l’instruction publiques, disciplines à travers lesquelles on pouvait gérer une population dite « dégénérée » et qui, considérée comme étant un organisme biologique, pouvait être « régénérée » par le biais des dispositifs sanitaires. Avec l’émergence de l’eugénisme, cette idée de dégénérescence raciale ne s’est pas seulement accentuée mais elle est également devenue l’objet de débat public.
Dans un moment où les jeunes républiques latino-américaines cherchaient à construire des Etats- nations « modernes » et « civilisés », les idées eugénistes et celles d’autres mouvements de « régénérescence raciale » se sont répercutées sur les politiques publiques sociales, notamment celles ciblant deux nouveaux acteurs sociaux : l’enfant et l’immigré. Sous prétexte de protéger le « patrimoine génétique de la population » du danger de la dégénérescence biologique de la population, des lois nationales et des programmes médico-sociaux imprégnés des idées eugénistes, ont été édictées et mis en marche.
Or, peut-on parler des dispositifs « biopolitiques » d’intervention de la population en Amérique latine compte tenu de l’incapacité de quelques Etats de la région pour gérer leur territoire ? L’eugénisme, programme de sélection artificielle conçu pour contrôler la population à travers des mécanismes concernant la reproduction et la sexualité de l’individu, a-t-il impacté les politiques publiques et les projets médico-sociaux au sein des pays latino-américains, notamment celles ciblant les immigrés et les enfants ? Jusqu’à quel point la notion de « race » a-t-elle défini les projets de construction nationale ? Peut-on parler d’un avant et un après ? Quel a été l’écart entre le discours et les pratiques ? Cette journée d’étude souhaite interroger les politiques publiques sociales, ainsi que des programmes médico-sociaux mis en place pendant la première moitié du XXe siècle en Amérique latine, dans le but de produire « l’homme apte » et, par extension, de concrétiser le projet de construction de la nation « moderne » et « civilisée », imaginée par les élites politiques et scientifiques. L’analyse de telles politiques tentera aussi de mettre en avant des thèmes qui ont entrainé la constitution des projets transnationaux teintés des propos eugénistes, à savoir la santé publique, la protection de l’enfance et l’immigration.

 

Programme 

MARTES 09 DE NOVIEMBRE

Iván Darío Olaya Peláez (Université du Havre / EHESS / PROCIRCAS)

De 14h à 15h45 : LA MODERNIZACIÓN DE LA NACIÓN: RAZA, PUEBLO Y NACIÓN

De 15h45 à 17h10 : POLÍTICAS NACIONALES RACIALIZADAS: EN BÚSQUEDA DE UN NUEVO ESTADO-NACIÓN

De 17h30 à 19h : LA SELECCIÓN DEL INMIGRANTE "APTO": LAS POLÍTICAS PÚBLICAS MIGRATORIAS

 

MIÉRCOLES 10 DE NOVIEMBRE

De 14h à 15h45 : LA INFANCIA EN EL CENTRO DE LAS POLÍTICAS NACIONALES PARA EL MEJORAMIENTO RACIAL

De 15h45 à 17h10 : LA HIGIENE MENTAL: DISPOSITIVOS MÉDICO-SOCIALES PARA LA "REGENERACIÓN DE LA RAZA“

De 17h30 à 19h25 : EUGENESIA Y POLÍTICAS PÚBLICAS DE MEJORAMIENTO RACIAL

 

Programme complet

Programa completo

♦ Résumé en français

Resumen en español

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Les États désunis d’Amérique

Communiqué -À l’occasion de l’investiture présidentielle de Joe Biden, l’EHESS a noué un partenariat avec Mediapart pour donner la parole à sept chercheuses et chercheurs de l’EHESS sous forme de grands entretiens vidéos.Interviewés par François Bougon, responsable international de Mediapart, se (...)(...)

Lire la suite

Le Prix Lionel-Groulx 2020 a été attribué à Cécile Vidal (EHESS/Mondes Américains/CENA)

Prix et distinctions -Le Prix Lionel-Groulx 2020 de l'Institut d'histoire de l'Amérique française (Canada) a été attribué à Cécile Vidal (EHESS/Mondes Américains/CENA) pour son ouvrage : Caribbean New Orleans : Empire, Race, and the Making of a Slave Society, Williamsburg et Chapel Hill, Omohund (...)(...)

Lire la suite

Le prix de la recherche SAES/AFEA 2020 a été attribué à Cécile Vidal (EHESS/Mondes Américains/CENA)

Prix et distinctions -Le Prix de la recherche SAES/AFEA (Société des anglicistes de l’enseignement supérieur/Association française d’études américaines) 2020 a été remis en visioconférence lors de l'assemblée générale de l'AFEA à Cécile Vidal pour son ouvrage : Caribbean New Orleans : Empire, Ra (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

2, cours des Humanités
93322 Aubervilliers cedex 
France
Tél. : +33 (0)1 88 12 03 99


Communication :
T.  +33 (0) 1 88 12 03 54
ou +33 (0) 1 88 12 03 44

Nous suivre sur Facebook