Actualités du laboratoire | 2021

Soutenance de thèse d'Ana Luiza Nabuco

Soutenance de thèse d'Ana Luiza Nabuco

Terre urbaine, propriété et gentrification dans la périphérie : dynamiques immobilières et capitalisme patrimonial dans le Vecteur Nord de Belo Horizonte (1999-2019)

Vendredi 22 janvier 2021 à 13h30

 Mondes Américains et le CRBC sont heureux d'annoncer la


Soutenance de thèse d'Ana Luiza Nabuco

Terre urbaine, propriété et gentrification dans la périphérie : dynamiques immobilières et capitalisme patrimonial dans le Vecteur Nord de Belo Horizonte (1999-2019)

Thèse réalisée en cotutelle sous les directions de Claudia Damasceno Fonseca (EHESS) et Roberto Luis de Melo Monte-Mór (Université Fédérale de Minas Gerais (UFMG), Brésil

Vendredi 22 janvier 2021 à 13h30 (heure de Paris) et à 9h30 (heure de Brasilia)
 


Thèse en visioconférence : Afin d'affecter le moins possible la qualité de la visioconférence nous sommes contraints de limiter l'accès au public.
Les personnes souhaitant assister à la soutenance devront se rapprocher du candidat.
 

Composition du jury :

• Alain Musset, Directeur d'Études à l'EHESS
• Beatriz Fernández, Maîtresse de Conférences à l'EHESS
• Bernardo Palhares Campolina Diniz, Professeur à l'Universidade Federal de Minas Gerais
• Claudia Damasceno Fonseca, Directrice d'Études à l'EHESS
• Hervé Théry, Directeur de Recherche émérite au CNRS
• Raquel Rolnik, Professeur à l'Universidade de São Paulo
• Roberto Luis de Melo Monte-Mór, Professeur à l'Universidade
Federal de Minas Gerais

 

Résumé

Cette thèse a un double objectif : vérifier l’existence de processus de gentrification et comprendre la dynamique de la propriété territoriale, dans un scénario périphérique et pauvre, soumis à des investissements publics et privés massifs en Grands Projets Urbains. Il s’agit du « Vecteur Nord de Belo Horizonte », délimité dans cette recherche par les Régionales Administrative Nord et Venda Nova. De façon plus précise, nous avons vérifié si et comment ont lieu les processus de gentrification après l’implantation des GPU, à partir de 2003 et promus par le Gouvernement de l’État de Minas Gerais, pour la requalification urbaine et la transformation de cette aire en une nouvelle centralité attractive pour le capital international. Simultanément, nous avons cherché à détailler et à comprendre de possibles conséquences des GPU dans la dynamique locale de la propriété des terrains non-bâtis.
Ce travail utilise, de façon pionnière, des données peu mobilisés dans des recherches académiques, parmi lesquelles des données cadastrales et tributaires municipales – IPTU, ITBI et ISS – et des données notariales. La méthodologie de l’analyse de ces données est également inédite, en partant d’une approche spatiotemporelle, avec de multiples échelles territoriales et combine une recherche quantitative avec des entretiens qualitatifs et des groupes focaux. Les multiples échelles d’analyse se sont révélés être centrales pour la détection de processus de « gentrification par de nouvelles constructions », qui ont lieu dans des vides urbains ou sur l’emplacement d’anciens entrepôts industriels et se concentrent dans des « îles », de petite dimension territoriale. Ainsi, les processus d’urbanisation en « leap frog », caractéristiques de l’occupation de Belo Horizonte dans les dernières décennies, ont créé des espaces futurs pour la gentrification, dans des aires de la ville en cours de valorisation.
En d’autres termes, les processus de gentrification par de nouvelles constructions sont associés à des processus contemporains, des partenariats publics-privés et des stratégies d’entrepreneuriat urbain, mais également à des aspects structurels de la formation urbaine de la ville. Aussi, des processus de gentrification résidentielle et commerciale sont observés. Il y a des indices d’expulsion indirecte des anciens habitants, ce qui renforce le caractère lent et restreint, du point de vue territorial, des processus de gentrification, dont l’amplitude future est incertaine. L’analyse de la propriété des terrains non-bâtis dans le VNBH révèle que cette propriété, déjà fortement concentrée avant les GPU, dans des aires périphériques de la ville, atteint des niveaux extrêmes dans le VNBH après les investissements réalisés.
Nos résultats soulignent le rôle clé des agents privés, propriétaires majoritaires de la terre, dans la définition de l’usage de la terre urbaine. Les principaux propriétaires privés sont les secteurs de la construction civile, immobilier et financier. Cette recherche vérifie que cette concentration foncière de la part du secteur de la construction est liée à des mouvements spéculatifs distincts. L’un dont le format est « traditionnel », caractéristique d’entreprises de construction de taille moyenne, principalement en vigueur avant les GPU et la valorisation immobilière dans le VNBH, désigné de « spéculation passive » ou de « spéculation inductive », selon ses caractéristiques. Il implique d’utiliser la propriété de la terre comme mécanisme qui lui permet de s’approprier d’une partie de la rente foncière, par le biais d’un surprofit. L’autre, caractéristique de la dernière décennie, associé à de grandes entreprises de construction et au processus de financiarisation de la terre, et qui implique la formation croissante de land banks, est nommée pour la recheche « spéculation financière de la terre », étant donné que la propriété de la terre permet le paiement d’intérêts à ces entreprises de construction.
Bien que le futur des processus de gentrification soit incertain dans le Vecteur Nord de Belo Horizonte, la dynamique patrimoniale de la propriété des terrains non-bâtis, de la part des secteurs de la construction civile, tend à renforcer les processus d’expulsion d’habitants les plus vulnérables, en direction des villes pauvres voisines.

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Les États désunis d’Amérique

Communiqué -À l’occasion de l’investiture présidentielle de Joe Biden, l’EHESS a noué un partenariat avec Mediapart pour donner la parole à sept chercheuses et chercheurs de l’EHESS sous forme de grands entretiens vidéos.Interviewés par François Bougon, responsable international de Mediapart, se (...)(...)

Lire la suite

Le Prix Lionel-Groulx 2020 a été attribué à Cécile Vidal (EHESS/Mondes Américains/CENA)

Prix et distinctions -Le Prix Lionel-Groulx 2020 de l'Institut d'histoire de l'Amérique française (Canada) a été attribué à Cécile Vidal (EHESS/Mondes Américains/CENA) pour son ouvrage : Caribbean New Orleans : Empire, Race, and the Making of a Slave Society, Williamsburg et Chapel Hill, Omohund (...)(...)

Lire la suite

Le prix de la recherche SAES/AFEA 2020 a été attribué à Cécile Vidal (EHESS/Mondes Américains/CENA)

Prix et distinctions -Le Prix de la recherche SAES/AFEA (Société des anglicistes de l’enseignement supérieur/Association française d’études américaines) 2020 a été remis en visioconférence lors de l'assemblée générale de l'AFEA à Cécile Vidal pour son ouvrage : Caribbean New Orleans : Empire, Ra (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

2, cours des Humanités
93322 Aubervilliers cedex 
France
Tél. : +33 (0)1 88 12 03 99


Communication :
T.  +33 (0) 1 88 12 03 54
ou +33 (0) 1 88 12 03 44

Nous suivre sur Facebook