Actualités du laboratoire | 2021

Soutenance de thèse de Gautier Garnier

Soutenance de thèse de Gautier Garnier

Des municipalités entre écrits et savoirs. Les cas de Madrid et de Lisbonne entre le milieu du XIXe siècle et le milieu du XXe siècle

Lundi 4 janvier 2021 à 9 heures

Mondes Américains et le CRALMI sont heureux d'annoncer la

Soutenance de thèse de Gautier Garnier

Des municipalités entre écrits et savoirs.
Les cas de Madrid et de Lisbonne entre le milieu du XIXe siècle et le milieu du XXe siècle

Thèse réalisée sous la direction de Madame Annick Lempérière (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, CRALMI/Mondes américains)
et sous la co-direction de Monsieur Stéphane Michonneau
(Université de Lille/IRHIS)

Lundi 4 janvier 2021 à 9h00


Elle se déroulera au Centre Panthéon (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et en visioconférence.
Le protocole sanitaire limitant strictement la présence du public, vous pouvez écrire à l'adresse : gautier.garnier@hotmail.fr afin d’obtenir les informations pratiques à ce sujet.
 

Composition du jury :

• Annick Lempérière, Professeur des Universités, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, (directrice de thèse)
• Judith Lyon-Caen, Directrice d’études, EHESS
• Stéphane Michonneau, Professeur des Universités, Université de Lille, (co-directeur de thèse)
• Rubén Pallol Trigueros, Profesor Contratado, Universidad Complutense de Madrid
• Geneviève Verdo, Maître de Conférences HDR, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
• Frédéric Vidal, Professor Auxiliar, Universidade Autónoma de Lisboa



Résumé

Cette thèse porte sur l’institutionnalisation progressive d’une écriture du local à Madrid et à Lisbonne, entre le milieu du XIXe siècle et le milieu du XXe siècle. Ce phénomène consiste en la captation d’une légitimité à écrire sur la ville, entre institution municipale, champ littéraire et sociabilités érudites. La création du titre de Chroniqueur officiel de Madrid en 1864 et la structuration de l’olisipographie à Lisbonne au cours des décennies 1930 et 1940 sont deux jalons majeurs de ce processus au long cours.

Ces écritures du local se caractérisent par le fait de prendre pour objet Madrid ou Lisbonne – leur passé, leur présent, leurs habitants, leurs transformations. On remarque leur apparition au sein du champ littéraire. L’auteur d’études de mœurs Mesonero Romanos tente ainsi d’obtenir le monopole de l’écriture et de la publication imprimée des guides de Madrid dès le début des années 1830. Le Madrilène obtient finalement le titre de Chroniqueur officiel. Le romancier Júlio de Castilho inaugure quant à lui dès la fin des années 1870 une série d’ouvrages consacrés aux différents quartiers de Lisbonne. Le Lisboète s’impose au début du XXe siècle comme la figure incontournable d’une érudition sur Lisbonne auprès de jeunes lettrés qui se reconnaissent alors comme des olisipographes.

À ce premier mouvement qui voit l’érudition sur la ville surgir d’écrits littéraires, s’en ajoute un second. Entre les années 1850 et le début du XXe siècle, les administrations municipales de Madrid et de Lisbonne s’affirment comme des lieux de production d’écrits et de savoirs sur la ville. Des archivistes publient les documents qu’ils sont chargés de conserver et d’ordonner, à un moment où maires et édiles entendent rendre publiques les délibérations et les actions de la municipalité. Secrétaires et commis aux écritures produisent des mémoires dont l’extension dépasse très souvent le cadre fixé au départ et qui livrent des considérations générales sur la ville. Entre les décennies 1920 et 1940, les écrits et savoirs sur la ville forgés au cours du XIXe siècle sont mobilisés pour instituer des services culturels municipaux tant à Madrid qu’à Lisbonne.

Ces deux mouvements sont analysés dans une perspective comparatiste qui place au centre du propos l’étude des actions d’écriture et de publication, des rapports entre écriture et savoirs, des relations entre écrits et transformations urbaines, du travail administratif comme travail intellectuel et de l’écriture sur la ville comme écriture de l’expérience de la ville.

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Les États désunis d’Amérique

Communiqué -À l’occasion de l’investiture présidentielle de Joe Biden, l’EHESS a noué un partenariat avec Mediapart pour donner la parole à sept chercheuses et chercheurs de l’EHESS sous forme de grands entretiens vidéos.Interviewés par François Bougon, responsable international de Mediapart, se (...)(...)

Lire la suite

Le Prix Lionel-Groulx 2020 a été attribué à Cécile Vidal (EHESS/Mondes Américains/CENA)

Prix et distinctions -Le Prix Lionel-Groulx 2020 de l'Institut d'histoire de l'Amérique française (Canada) a été attribué à Cécile Vidal (EHESS/Mondes Américains/CENA) pour son ouvrage : Caribbean New Orleans : Empire, Race, and the Making of a Slave Society, Williamsburg et Chapel Hill, Omohund (...)(...)

Lire la suite

Le prix de la recherche SAES/AFEA 2020 a été attribué à Cécile Vidal (EHESS/Mondes Américains/CENA)

Prix et distinctions -Le Prix de la recherche SAES/AFEA (Société des anglicistes de l’enseignement supérieur/Association française d’études américaines) 2020 a été remis en visioconférence lors de l'assemblée générale de l'AFEA à Cécile Vidal pour son ouvrage : Caribbean New Orleans : Empire, Ra (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

2, cours des Humanités
93322 Aubervilliers cedex 
France
Tél. : +33 (0)1 88 12 03 99


Communication :
T.  +33 (0) 1 88 12 03 54
ou +33 (0) 1 88 12 03 44

Nous suivre sur Facebook