Actualités du laboratoire | 2020

Journée d'études internationale

Journée d'études internationale "Capitales enracinées : survivances impériales ibériques dans les capitales américaines (XIXe-XXIe siècles)"

Vendredi 2 octobre de 9h à 18h30, Paris

Journée d'études internationale

Capitales enracinées : survivances impériales ibériques dans les capitales américaines (XIXe-XXIe siècles)

Vendredi 2 octobre 2020 de 9h à 18h30


Université Paris Nanterre
Bâtiment W (Max Weber)
Salle de séminaire 2
 

A la chute des empires latins d’Amérique, des nations nouvelles prennent corps autour de capitales qui ne sont autres que les anciens sièges de l’administration impériale. Qu’elles aient été la Cour des vices-rois (Mexico, Lima, Buenos, Aires, Bogotá), ou une capitale de tribunal royal (Caracas, Quito, La Paz, Santiago du Chili), ces villes appuient leur autorité sur des éléments préexistants : les réseaux de communication et de pouvoir déjà établis depuis parfois trois siècles, l’existence de palais déjà équipés pour recevoir l’administration, d’universités susceptibles de la former et la présence d’élites culturelles et économiques qui y résident déjà. Au fil du temps, les équilibres se modifient. Le fédéralisme (Mexique, Venezuela, Brésil, Argentine) remet en cause le poids de ces capitales traditionnelles ; le développement économique des régions littorales vient créer un contrepoids financier et économique au pouvoir traditionnel des capitales situées dans les montagnes : Guayaquil défie Quito, Medellin surpasse Bogota en développement industriel. Les cas du Brésil et de la Bolivie, avec changement de capitale ou répartition des fonctions d’une capitale sur plusieurs villes, sont éloquents.

Comment les cadres des anciennes têtes de pont impériales en terres américaines construisent-ils leur défense face aux nouvelles élites des villes montantes portées par la modernité ? Après la construction des mythes nationaux s’appuyant sur le dénigrement des anciens colonisateurs et la représentation de l’époque coloniale comme une parenthèse obscurantiste et tyrannique, dans quelle mesure et de quelle manière ces capitales mettent-elles en valeur leur passé colonial, à travers l’urbanisme (réhabilitations, sacralisation de bâtiments ou d’arbres centenaires, noms de rues, etc.), la rhétorique et les festivités? Et comment les nations aujourd’hui interculturelles tirent-elles profit des survivances du passé colonial tout en valorisant la dignité des cultures autochtones : ces mouvements remettent-ils en cause la capitalité des centres de pouvoir nés de la colonisation? Enfin, existe-t-il une survivance de l’époque impériale dans les anciennes capitales situées dans des nations qui ne sont plus hispanophones

Cette journée d'études internationale est organisée par Marie Lecouvey, Emmanuelle Sinardet et Caroline Berge, membres de l’UR Études Romanes, dans le cadre du projet quinquennal « Territoires en mouvement » du CRIIA – Études Romanes de l’Université Paris Nanterre et du projet UPL « Caputimper » porté par Arnaud Exbalin, membre de Mondes Américains/ESNA UMR 8168. Avec le soutien de l’UFR LCE et de la commission recherche de l’Université Paris Nanterre, de l’Université Paris Lumières, et également de l’Institut des Amériques. La réflexion s’articule autour des usages politiques, sociaux et culturels du passé impérial des capitales de l’ancien empire espagnol en territoire américain (Chili, Colombie, Equateur, Cuba, Mexique, Sud des Etats-Unis : Texas et Louisiane).

Voir le programme complet et l'affiche

 ♦ Pour en savoir plus

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Le Prix Lionel-Groulx 2020 a été attribué à Cécile Vidal (EHESS/Mondes Américains/CENA)

Prix et distinctions -Le Prix Lionel-Groulx 2020 de l'Institut d'histoire de l'Amérique française (Canada) a été attribué à Cécile Vidal (EHESS/Mondes Américains/CENA) pour son ouvrage : Caribbean New Orleans : Empire, Race, and the Making of a Slave Society, Williamsburg et Chapel Hill, Omohund (...)(...)

Lire la suite

Le prix de la recherche SAES/AFEA 2020 a été attribué à Cécile Vidal (EHESS/Mondes Américains/CENA)

Prix et distinctions -Le Prix de la recherche SAES/AFEA (Société des anglicistes de l’enseignement supérieur/Association française d’études américaines) 2020 a été remis en visioconférence lors de l'assemblée générale de l'AFEA à Cécile Vidal pour son ouvrage : Caribbean New Orleans : Empire, Ra (...)(...)

Lire la suite

Le Prix de la Fondation Martine Aublet 2020 a été décerné à Gilles Havard (EHESS/Mondes Américains/CENA)

Prix et distinctions -Le Prix de la Fondation Martine Aublet 2020, en collaboration avec le musée du Quai Branly - Jacques Chirac, a été remis à Gilles Havard le lundi 5 octobre 2020 au musée du Quai Branly - Jacques Chirac pour son livre L’Amérique fantôme. Les aventuriers francophones du Nouve (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook