Actualités du laboratoire | 2019

Quatre conférences de M’hamed Oualdi, maître de conférences à l’Université de Princeton, États-Unis

Quatre conférences de M’hamed Oualdi, maître de conférences à l’Université de Princeton, États-Unis

Les 28 mai, 3, 14 et 21 juin 2019

M’hamed Oualdi enseigne l’histoire du Maghreb moderne et contemporain à l’Université Princeton. Ses recherches portent sur le passage de la période ottomane à la domination coloniale française au Maghreb et sur l’abolition et la disparition effective des esclavages dans cette même région au cours du XIXe siècle. En 2011, il a publié Esclaves et maîtres. Les mamelouks au service des beys de Tunis du XVIIe siècle aux années 1880 (Publications de la Sorbonne). Son projet en cours porte sur les ego-documents et récits de soi parmi les esclaves au XIXe siècle au Maghreb.

 

« Mémoire et études de l'esclavage dans la Tunisie post-révolutionnaire »

Dans le cadre du séminaire de Jocelyne Dakhlia : « Histoire et sciences sociales en révolution : un paradigme tunisien ? ».

La révolution tunisienne de 2011 a permis l’expression de multiples communautés (juifs, noirs de Tunisie, berbères, LGBTQ…). Les concitoyens noirs ont, pour leur part, soulevé depuis les temps révolutionnaires de nombreuses questions autour de leur place dans la société tunisienne : celle du racisme au sein de la société et de l'Etat, mais aussi celle de l'histoire de l’esclavage dans ce pays. Cette communication portera sur les manières de considérer aujourd’hui le passé esclavagiste et abolitionniste de la Tunisie avec une première abolition légale en 1846. Nous envisagerons ces expressions publiques ainsi que les travaux scientifiques menées depuis plus d’une décennie sur la question de l’esclavage à l’époque moderne et contemporaine dans ce pays.

• Mardi 28 mai 2019, de 13h à 15h
EHESS (salle 3) - 105 bd Raspail, 75006 PARIS

 

« Une histoire transimpériale de l’Afrique du Nord : la visite du gouverneur ottoman de Tunis à Napoléon III, à Alger en 1860 »

Dans le cadre du séminaire de Master : « Les sources documentaires de l’histoire du fait colonial et impérial », organisé par Thomas Grillot et Cécile Vidal.

M. Oualdi discutera avec les étudiants du séminaire de l’usage qu’il a fait de deux sources (Lettre de Ḥusayn à Khayr al-Dīn à l’occasion du voyage de Muḥammad al-Ṣādiq Bey à Alger aux mois de ṣafar-rabī‘ I 1277/septembre 1860, afin de rencontrer Napoléon III, empereur des Français, Archives privées de Khayr al-Dīn publiées dans les Lettres du général Hussein à Khérédine, tome 1, éd. A. Abdesselem, Tunis, Fondation de Carhage, 1991, p. 224-225 ; Félicitations et allégresse, au sujet de l’entrée de S. M. Napoléon III à Alger, poème composé par M’hammed El-Ouennas, Que Dieu éloigne de lui et de ceux qui le liront et l’écouteront tout mal et tout souci ! Alger, Imprimerie ») dans son article « Slave to Modernity ? General Ḥusayn’s Journey from Tunis to Tuscany (1830s-1880s) » (Journal of the Economic and Social History of the Orient, 2017, vol. 60, no. 1-2, p. 50‑82).

• Lundi 3 juin 2019, de 11h à 13h
EHESS (salle 12) - 105 bd Raspail, 75006 PARIS

 

« Slave Testimonies in the Abolition Era. European Captives, African Slaves and Ottoman servants in 19th century North Africa »

Dans le cadre du séminaire : « Esclavage et post-esclavage : histoires, mobilisations et images dans le monde atlantique (XIXe-XXIe siècle) », organisé par Céline Flory, Myriam Cottias et Gaetano Ciarcia.

How can historians approach of the end of slavery, a crucial social transformation in North Africa as a part of the Muslim world? So far historians have explained the abolition and slow vanishing of slavery in this region either as the outcome of European imperialistic interventions or to a lesser extent as resulting from debates among Muslim scholars and leaders who were owning slaves. This project will instead interpret the end of slavery through the testimonies of the ones who experienced and acted for the end of slavery: namely the testimonies of the slaves and their descendants written in Arabic, Ottoman Turkish and European languages.

• Vendredi 14 juin 2019, de 16h à 19h
EHESS (salle 6) - 105 bd Raspail, 75006 PARIS

 

« Affranchis et affranchissements »

Dans le cadre du séminaire : « Histoire mondiale de l’esclavage », organisé par Claude Chevaleyre, Paulin Ismard, Benedetta Rossi et Cécile Vidal.

L’objectif de ce séminaire sera de discuter l’historiographie de l’affranchissement et des affranchis en confrontant diverses approches méthodologiques de ce phénomène sur la longue durée.

• Vendredi 21 juin 2019, de 14h à 18h
EHESS (salle 12) - 105 bd Raspail, 75006 PARIS


Voir l'affiche

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

L’Association des brésilianistes européens (ABRE) a choisi l’EHESS pour son prochain congrès Abre II

Échos de la recherche -L’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) recevra, du 18 au 21 septembre 2019, le IIe congrès de l’Association des brésilianistes en Europe (Abre). Un premier rassemblement, beaucoup plus modeste, avait eu lieu à l’université de Leyde il y a deux ans. Il avait (...)(...)

Lire la suite

En septembre 2019, l'EHESS accueille deux grands événements internationaux : EURHO et ABRE

Vie de l'École -L’EHESS accueille chaque année des événements scientifiques de grande envergure, réunissant des spécialistes du monde entier. En septembre, deux grandes manifestations se tiendront à l’École, participant à son rayonnement international.Rural History 2019Gérard Béaur, président du (...)(...)

Lire la suite

ABRE II, deuxième congrès de l’Association des brésilianistes en Europe

Colloque - Mercredi 18 septembre 2019 - 09:00Le IIe congrès de l’Association des brésilianistes en Europe (ABRE) aura lieu du 18 au 21 septembre 2019 à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), à Paris. Près de 500 intervenants sont attendus, venant notamment d'Europe et du Brésil, (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook