Actualités du laboratoire | 2019

Quatre conférences de María Elena Barral, chercheuse au Consejo Nacional de Investigaciones Científicas y Técnicas (Conicet), Argentine

Quatre conférences de María Elena Barral, chercheuse au Consejo Nacional de Investigaciones Científicas y Técnicas (Conicet), Argentine

Les 28 mars, 2, 4 et 18 avril 2019

María Elena Barral est chercheuse au Consejo Nacional de Investigaciones Científicas y Técnicas (depuis 2013) où elle développe de nombreux projets sur les « Formas de intervención eclesiástica en la diócesis de Buenos Aires”.
Elle a soutenu sa thèse en 2001, à l’Universidad Pablo de Olavide (Seville, Espagne). Elle enseigne régulièrement en Licence, Master et Doctorat à l’Université Nationale de Lujan et intervient dans des séminaires divers organisés par l’Institut Ravignani de l’Université de Buenos Aires. Professeure et chercheuse invitée dans plusieurs institutions : l’IEA (Institut d’études avancées) de Paris, IHEAL (2013), Universidad Pablo de Olavide de Seville (2002 et 2003), Universidad Andina “Simón Bolívar” et Universidad Católica Boliviana (2008), Université Eötvös Loránd de Budapest (2014). Elle a publié De sotanas por la pampa, Religión y Sociedad en el Buenos Aires rural tardocolonial (Buenos Aires, Prometeo libros, 2007) et Curas con los pies en la tierra. Una historia de la Iglesia en la Argentina contada desde abajo (Buenos Aires, Sudamericana, 2016) et co-dirigé trois autres ouvrages issus de ses différents projets de recherche.


« Les curés de la révolution : quelques formes d’intervention politique du clergé à Buenos Aires (1810-1830) »

Dans le cadre du séminaire « L’Amérique espagnole de l’empire aux républiques. Discontinuités et permanences d’une histoire socio-culturelle et politique », organisé par Clément Thibaud et Jean-Paul Zuñiga.

Dans les années de la « Révolution de mai » et dans les différents scénarios politiques des décennies suivantes, le clergé et les institutions religieuses du monde catholique étaient au premier plan parmi les agents et les espaces de « la nouvelle politique » à Buenos Aires.
Le but de cette conférence est multiple : aborder ce segment moins visible des agents ecclésiastiques, « le bas clergé », analyser les actions des curés dans les processus électoraux ayant lieu à cette période, et enfin souligner le rôle joué par certaines institutions, telles que les paroisses et les confréries en tant que supports transitoires de cette même expérience électorale.

Jeudi 28 mars 2019, de 13h à 15h – EHESS (salle A04-47) – 54 bd Raspail, 75006 Paris

 

« Diocèses, paroisses et historiographie. Les territoires ecclésiastiques du Rio de la Plata pendant la période coloniale »

Dans le cadre du séminaire « Foncier, villes et territoires au Brésil : histoire et historiographie. Approches régionales et perspectives transnationales », organisé par Claudia Damasceno Fonseca.


La recherche sur le parcours colonial de l'église du Rio de la Plata a été associée - et en quelque sorte, stimulée - par d'autres domaines historiographiques voisins, tels que l'histoire rurale économique et sociale, l'histoire de la justice, l'histoire indigène, missionnaire ou de la frontière, parmi d’autres. Dans cette conférence je m’intéresserai, d’une part, à certaines des « intersections historiographiques » qui ont favorisé le renouvellement des études sur l'Église catholique à l'époque coloniale et dans les premières décennies du XIXe siècle ; d’autre part, je présenterai les résultats d’une recherche qui propose une cartographie des dispositifs religieux diocésains tout au long de la période coloniale.

• Mardi 2 avril 2019, de 13h à 15h – EHESS (Salle 10) - 105 Bd Raspail, 75006 Paris

 

« Gouvernement local et conflit social, Río de la Plata, XVIIIème siècle »

Dans le cadre du séminaire « Espaces, acteurs et dynamiques du travail en milieu colonial », organisé par Jean-Paul Zuñiga.

Les dispositifs du gouvernement local peuvent être considérés comme des points de soutien du processus de construction étatique promu par les autorités supérieures aussi bien que comme un facteur limitant leurs prétentions. Leurs caractéristiques, historiquement situées, sont le résultat de l'interaction entre ces institutions centrales et les acteurs sociaux locaux. Par conséquent, les réseaux sociaux locaux peuvent être vus comme des formations politiques spécifiques, constituées par des systèmes de postes d'autorité et de rangs de prestige socialement acceptés. Cette conférence vise à analyser l'intervention des autorités et des dispositifs religieux dans les différents processus d'institutionnalisation et leur rôle dans le cadre du gouvernement local et à prendre en compte les initiatives organisées par les groupes « laïques ».

• Jeudi 4 avril 2019, de 15h à 17h – EHESS (salle A04-47) – 54 bd Raspail, 75006 Paris

 

« Curés et politique dans l´histoire de l’Argentine »
(à propos du livre Curas con los pies en la tierra. Una historia de la Iglesia en Argentina contada desde abajo, Buenos Aires, Sudamericana, 2016)

Dans le cadre du séminaire « Religions et utopies sociales. La modernité médiévale dans l'éclectisme contemporain (1820-1960) », organisé par Dominique Iogna Prat.

La conférence aborde l’un des principaux acteurs du monde ecclésiastique, les curés, afin d’analyser la façon dont ils étaient liés à la politique dans chaque moment historique. Regarder l'histoire de l'Eglise catholique de ce point de vue permet de revoir nos perceptions sur l'Eglise et la société ainsi que sur la dynamique de leurs interactions avec la société. Ce regard « d'en bas » et dans une perspective relationnelle – qui rend visible le conflit permanent et la négociation - fournit une image plus complexe et enrichie des liens entre les prêtres et la politique. Il permet d’apprécier un ensemble clérical hétérogène, conflictuel et fortement dépendant de ses paroissiens qui accompagnent, soutiennent, s’opposent ou rejettent leurs curés.

• Jeudi 18 avril 2019, de 15h à 19h – EHESS (salle Alphonse-Dupront) – 10 rue Monsieur-le-Prince, 75006 Paris

Voir l'affiche

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

L’Association des brésilianistes européens (ABRE) a choisi l’EHESS pour son prochain congrès Abre II

Échos de la recherche -L’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) recevra, du 18 au 21 septembre 2019, le IIe congrès de l’Association des brésilianistes en Europe (Abre). Un premier rassemblement, beaucoup plus modeste, avait eu lieu à l’université de Leyde il y a deux ans. Il avait (...)(...)

Lire la suite

En septembre 2019, l'EHESS accueille deux grands événements internationaux : EURHO et ABRE

Vie de l'École -L’EHESS accueille chaque année des événements scientifiques de grande envergure, réunissant des spécialistes du monde entier. En septembre, deux grandes manifestations se tiendront à l’École, participant à son rayonnement international.Rural History 2019Gérard Béaur, président du (...)(...)

Lire la suite

ABRE II, deuxième congrès de l’Association des brésilianistes en Europe

Colloque - Mercredi 18 septembre 2019 - 09:00Le IIe congrès de l’Association des brésilianistes en Europe (ABRE) aura lieu du 18 au 21 septembre 2019 à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), à Paris. Près de 500 intervenants sont attendus, venant notamment d'Europe et du Brésil, (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook