Actualités du laboratoire | 2019

Appel à communications pour un atelier au Congrès de l'AFEA

Appel à communications pour un atelier au Congrès de l'AFEA

Nantes du 21 au 24 mai 2019

Congrès de l'Association française d'Etudes Américaines (AFEA)

Quelle indiscipline pour le peuple ?

Mouvements politiques et révoltes populaires aux États-Unis (1800-2018)

Alexia BLIN, ATER, Université Sorbonne Nouvelle- Paris 3/ Jeune docteure Mondes Américains
Tamara BOUSSAC, Doctorante contractuelle, EHESS (Mondes Américains) /Sorbonne Université
Marion DOUZOU, ATER, Université Paris 1- Panthéon Sorbonne
 

À l’heure où les interrogations se font de plus en plus nombreuses sur la résurgence d’une tradition populiste en politique américaine, il nous semble intéressant d’étudier le rôle attribué au « peuple » par les mouvements politiques qui s’en réclament.

Depuis le début du XIXe siècle, de nombreux mouvements en appellent à l’indiscipline du peuple américain, trahi par des élites, économiques ou politiques, afin de redresser des torts et de bouleverser l’ordre établi. Se référant souvent à l’héritage de la révolution américaine, les Populistes des années 1880, comme les abolitionnistes avant eux, ou les militants des droits civiques des décennies plus tard, invoquent la nécessaire désobéissance populaire pour faire avancer leur cause. Cependant, l’indiscipline revendiquée déborde parfois les limites que lui assignent les leaders de ces mouvements, et cesse dès lors d’être acceptable : lors des grèves ouvrières ou fermières des années 1930, ou de ce qu’on a appelé la radicalisation des mouvements noirs ou féministes dans les années 1970, la base s’est parfois montrée plus indisciplinée que prévu.

À l’autre extrémité du spectre politique, les conservateurs américains cherchent, au moins depuis le début du XXe siècle, à faire rentrer dans le rang les masses populaires dont l’indiscipline inquiète. Cependant, ces mêmes conservateurs n’hésitent pas eux-mêmes à se réclamer du droit à la désobéissance et à l’indiscipline, en particulier vis-à-vis de l’État fédéral, lorsque l’ordre, politique, économique ou racial, leur semble mis en danger. Ils le font alors au nom d’un autre peuple que celui qui les menace, celui des contribuables, de la classe moyenne, des gens ordinaires. Le mouvement de « résistance massive » dans les États du Sud après la décision de la Cour Suprême Brown v. Board of Education n’en est qu’un des exemples les plus frappants.

Dans les deux configurations, c’est non seulement la question de la définition du peuple qui se pose, mais aussi celle de la forme d’indiscipline qui est jugée convenable par les organisateurs de ces mouvements. Celle-ci doit-elle être une forme de révolte instinctive contre l’injustice ? Ou bien doit-elle être une désobéissance contrôlée, encadrée, cooptée par les leaders progressistes ou conservateurs ? Qui a le droit de se révolter, et selon quelles modalités au sein des mouvements politiques américains ? C’est autour de ces questions que nous espérons construire cet atelier, en sollicitant des contributions axées sur différentes périodes de l’histoire des États-Unis, y compris la période très contemporaine.

Merci d’envoyer les propositions de communication pour le
28 janvier 2019

1 page maximum, accompagné d’un court CV

Contact : alexia.blin@gmail.com, tamara.boussac@gmail.com,
marion.douzou@gmail.com

Site de l'AFEA



EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Conférence CAES : Le Programme archéologique Animas Altas, Ica, Pérou

Conférence - Jeudi 18 avril 2019 - 12:30Le Programme archéologique Animas Altas, Ica, PérouPenser l’histoire du Pérou précolonial ?L’Amérique dite « préhispanique » ou « précolombienne » est mal comprise. Elle est encore pensée à travers le filtre de la pensée occidentale. Sa temporalité est con (...)(...)

Lire la suite

Projection du documentaire « Nazcas : Les lignes qui parlaient au ciel »

Projection-débat - Mardi 9 avril 2019 - 18:00Mondes Américains est heureux de vous inviter à la projection du documentaire  « Nazcas : Les lignes qui parlaient au ciel » (90') qui sera suivie d'une discussion avec la participation de :Aïcha Bachir Bacha, archéologue à l’UMR Mondes AméricainsJean (...)(...)

Lire la suite

Fleuves et sols affectés – Territoires et expériences des milieux dans les conflits et catastrophes écologiques

Journée(s) d'étude - Lundi 11 février 2019 - 09:30L’appréhension des crises écologiques tend aujourd’hui à se faire autour de notions totalisantes, comme celle du climat, qui constituent des opérateurs de globalisation des relations entre sociétés et environnements. Ces notions appellent des for (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook