Actualités du laboratoire | 2018

Quatre conférences de Rafael Chambouleyron, Professeur au département d’histoire de l’Universidade Federal de Belém do Pará, Brésil, invité à l'EHESS

Quatre conférences de Rafael Chambouleyron, Professeur au département d’histoire de l’Universidade Federal de Belém do Pará, Brésil, invité à l'EHESS

Le 27 février et les 5, 6 et 20 mars à l'EHESS, Paris, 6e

Rafael Chambouleyron est Professeur au département d’histoire de l’Universidade Federal de Belém do Pará au Brésil.  Formé à l’Universidade de Campinas puis de l’Universidade de São Paulo, il a soutenu une thèse qui a fait date à Cambridge University sur le peuplement de l’Amazonie à l’époque coloniale.

Auteur du livre de référence sur cette région de l’empire portugais au 17e siècle  ocupação e agricultura na Amazônia colonial (1640-1706), Belém, Açaí/Centro de Memória da Amazônia-UFPA/PPHIST-UFPA, 2010), Rafael Chambouleyron a dirigé et co-dirigé des volumes collectifs qui font de lui le chercheur et l’auteur central sur l’évolution de cette immense région, entre Ancien Régime et période contemporaine. Son œuvre est ponctuée d’articles publiés dans les revues de référence au Brésil (Revista Estudos Amazônicos, Revista de História), au Portugal (Camões. Revista de Letras e Culturas Lusófonas), en Espagne (Revista Complutense de Historia de América), aux Etats-Unis (Luso-Brazilian Review, en France (Caravelle).

Depuis la chaire qu’il occupe à l’Universidade Federal de Belém do Pará, Rafael Chambouleyron est devenu un des chercheurs les plus importants dans le domaine qu’il a lui-même contribué à bâtir, comme en témoigne le rythme particulièrement intense de ses publications. Son travail porte d’une part sur la projection territoriale de l’entreprise coloniale dans un espace aussi complexe et immaîtrisable, en apparence, que l’est le bassin de l’Amazone ; une entreprise coloniale d’autant plus complexe qu’elle relève de l’initiative de la métropole portugaise, mais tout autant si ce n’est plus des nouvelles sociétés américaines, notamment les « paulistes », et qu’elle doit gérer une position frontalière face à l’empire espagnol et les infiltrations des négociants et planteurs néerlandais (Surinam) et anglais (Guyana). A partir de la définition de ce terrain, les recherches conduites par Rafael Chambouleyron se déploient dans quatre directions : enquêtes sur les réseaux commerciaux régionaux et transcontinentaux, recherches sur les productions agricoles et leurs effets environnementaux anciens, études sur les formes de travail non-libre, et sociohistoire des hiérarchies raciales dans un espace de coexistence entre populations originaires, esclaves africains et colons européens. A ce titre, la démarche de Rafael Chambouleyron se rapproche de l’horizon d’une « histoire totale », tel que les sciences sociales contemporaines l’ont formulé, notamment à l’Ecole.

Conférences

« La ville de Belem et le Sertao »

Dans le cadre du séminaire Foncier, villes et territoires au Brésil : histoire et historiographie. Approches régionales et perspectives transnationales, animée par Claudia Damasceno

  • Mardi 27 février de 13 h à 15 h - EHESS - (salle 10) - 105 bd Raspail 75006 Paris

« Travail Indien et Atlantique Amazonien »

Dans le cadre du séminaire Histoire du Brésil XVIe-XXIe siècle. Historiographie, enquêtes en cours, animé par C. Damasceno, L. Mello e Souza, J. Hebrard, J-F. Schaub, M. Schpun

  • Lundi 5 mars de 11 h à 13 h - EHESS - (salle 6) - 105 bd Raspail 75006 Paris

« Les concessions de terres (sesmarias) en Amazonie »

Dans le cadre du séminaire Foncier, villes et territoires au Brésil : histoire et historiographie. Approches régionales et perspectives transnationales, animée par Claudia Damasceno

  • Mardi 6 mars de 13 h à 15 h - EHESS - (salle 10) - 105 bd Raspail 75006 Paris

« La gestion de l’Amazonie : une administration à distance »

Dans le cadre du séminaire Histoire comparée des empires : les « bureaucraties » en Espagne, Portugal, Russie et Chine, animé par Pablo Blitstein, Anna Joukovskaïa et Jean-Frédéric Schaub

  • Mardi 20 mars 2018 de 11 h à 13 h - EHESS - ( salle 3) - 105 bd Raspail 75006 Paris
     
EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

L’Association des brésilianistes européens (ABRE) a choisi l’EHESS pour son prochain congrès Abre II

Échos de la recherche -L’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) recevra, du 18 au 21 septembre 2019, le IIe congrès de l’Association des brésilianistes en Europe (Abre). Un premier rassemblement, beaucoup plus modeste, avait eu lieu à l’université de Leyde il y a deux ans. Il avait (...)(...)

Lire la suite

En septembre 2019, l'EHESS accueille deux grands événements internationaux : EURHO et ABRE

Vie de l'École -L’EHESS accueille chaque année des événements scientifiques de grande envergure, réunissant des spécialistes du monde entier. En septembre, deux grandes manifestations se tiendront à l’École, participant à son rayonnement international.Rural History 2019Gérard Béaur, président du (...)(...)

Lire la suite

ABRE II, deuxième congrès de l’Association des brésilianistes en Europe

Colloque - Mercredi 18 septembre 2019 - 09:00Le IIe congrès de l’Association des brésilianistes en Europe (ABRE) aura lieu du 18 au 21 septembre 2019 à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), à Paris. Près de 500 intervenants sont attendus, venant notamment d'Europe et du Brésil, (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook