Membres | Doctorants

Mylène Mauricrace

Silhouette

Coordonnées professionnelles

mylene.mauricrace[at]ehess.fr

Titre de la thèse
La migration des femmes antillaises de 1914 à 1963, sous la direction de Myriam Cottias

Résumé
Cette recherche sur « La migration des femmes antillaises de 1914 à 1963 » s’inscrit dans l’histoire coloniale de la France en pensant la migration comme phénomène continu, une fois qu’il est amorcé. Le travail de recherche consiste à l’étude particulière de ces femmes antillaises qui quittent les Antilles (Martinique, Guadeloupe, Guyane) pour migrer vers la métropole française. A travers une histoire sociale et culturelle de la migration, et en se mettant au centre de la question des circulations, il s’agit d’évaluer la prise en compte de l’évolution des sociétés caribéennes conjointement aux mouvements migratoires. Notre étude se fera également de manière comparative quant aux territoires des Antilles françaises concernés.

Cette thèse tient à faire une étude historique en dépassant la portée sociologique sans pour autant l’ignorer. Dans notre recherche, l’étude et l’approche « genrées » de la migration prend en effet son sens afin de définir l’impact et la résultante de ces mouvements migratoires au début du XXe siècle.

Mots clés
Migrations, Histoire, Genre, Post-colonial, Antilles
 

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Lauréats des Talents 2018 du CNRS

Prix et distinctions -Le CNRS a attribué le 15 mars 2018 ses médailles d’argent, de bronze et de cristal qui récompensent des chercheurs, ingénieurs, techniciens et administratifs. Plusieurs de nos collègues figurent parmi les 40 femmes et 42 hommes distingués cette année.Barbara Glowczewski, di (...)(...)

Lire la suite

Luisa Coleta and the Capuchin Friar: Slavery, Salvation, and the Adjudication of Status (Havana, 1817)

Conférence - Vendredi 22 juin 2018 - 14:00Cette présentation retrace deux « vies ordinaires au gré des empires », à l'époque de la révolution haïtienne : celle de Marie Louise Colette, née esclave dans une plantation de la Plaine du Nord de Saint-Domingue, et celle de Frère Félix Quintanar, un C (...)(...)

Lire la suite

Guerra, legitimidad y violencia en el siglo XIX en Hispanoamérica y Francia

Colloque - Mardi 11 septembre 2018 - 10:00En France comme au Mexique, le XIXe siècle fut une période de révolutions. Dans les deux pays, celles-ci incarnent des moments clés de la construction et de la mémoire nationales. 1789, 1830, 1848 et 1871 sont autant de dates qui marquent le chemin convu (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook