Membres | Doctorants

Fanny Malegue

Photo Fanny Malegue
Institution(s) de rattachement : EHESS
Centre(s) de rattachement : CENA
Laboratoire(s) de rattachement : Mondes américains

Titre de la thèse
Des chiffres pour déchiffrer l'Empire, les recensements dans le premier Empire colonial français (Antilles - 1763-1804), sous la direction de Cécile Vidal

Résumé
Notre thèse a pour but d’analyser les recensements produits dans l’Empire colonial français, entre 1763 et 1804, dans le terrain antillais et de contribuer ainsi à la réflexion sur la construction des formations impériales. Contrairement aux cartes, les recensements n’ont jamais été étudiés comme objets historiques dans un tel contexte, alors qu’ils représentaient pour la Couronne l’une des principales sources d’information et l’un des principaux leviers de gouvernement. Il s’agira d’éclairer les conditions de production, les usages et les effets de ces recensements dans les sociétés esclavagistes des « Isles », qui constituaient le coeur de l‘Empire colonial. En choisissant de mener notre étude au delà des bornes chronologiques classiques de l’Ancien Régime, nous souhaitons questionner le rôle joué par l’expérience coloniale dans la mise en oeuvre des recensements en métropole au XIXe siècle.

Mots clés : histoire, recensement, premier empire colonial français, statistique, administration, état

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Représenter la guerre : la production artistique des anciens combattants de la Force expéditionnaire du Brésil (FEB) dans la Seconde Guerre mondiale

Conférence - Lundi 24 avril 2017 - 12:00Si la participation active du Brésil dans la Seconde Guerre mondiale en envoyant environ 25 000 soldats au front de bataille en Italie est un événement encore peu connu du grand public, y compris au Brésil, la production culturelle résultant de cette parti (...)(...)

Lire la suite

De la race en Amérique (latine)

Journée(s) d'étude - Vendredi 24 mars 2017 - 13:45Depuis plus d’une décennie, l’usage du mot « race » par les historiens soulève de nombreux débats. Notion polysémique, la race, utilisée comme catégorie autochtone ou comme concept analytique, semble pourtant être au cœur des renouvellements hist (...)(...)

Lire la suite

Des « révoltes indiennes » aux « émeutes autochtones »

Colloque - Jeudi 09 mars 2017 - 09:30Le terme de « révolte » ou de « rébellion » a souvent prévalu pour qualifier de manière indistincte toutes sortes de soulèvements des populations indiennes dans le contexte de la colonisation européenne – espagnole, portugaise, française ou britannique – ou, (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook