Actualités du laboratoire | 2016

La Parole et le Corps. Fabrique, ambiguïté et brouillage des catégories en Amérique ibérique (XVIe-XXe siècles)

La Parole et le Corps. Fabrique, ambiguïté et brouillage des catégories en Amérique ibérique (XVIe-XXe siècles)

Colloque international, du 10 au 11 novembre 2016, , Casa de Velázquez, Madrid

Coordonné par Nadine Béligand (Université Lumière Lyon 2) et Arnaud Exbalin (Université Paris Ouest Nanterre La Défense)

Colloque international
La Parole et le Corps. Fabrique, ambiguïté et brouillage des catégories en Amérique ibérique (XVIe-XXe siècles)

Du 10 au 11 novembre 2016, Casa de Velázquez, Madrid

Coordonné par Nadine Béligand, Université Lumière Lyon 2, et Arnaud Exbalin, Université Paris Ouest Nanterre La Défense.

Ce colloque s’inscrit dans le prolongement des réflexions engagées récemment par plusieurs programmes de recherche sur les processus d’identification et de catégorisation socio-raciale des populations dans l’espace atlantique. Que l’on ait une conception ample de la « race » ou que l’on préfère parler de calidad pour désigner l’ensemble des critères qui prévalent dans la fabrique des contours de telle ou telle catégorie, les travaux sur ce thème tendent à affirmer qu’un grand nombre d’indicateurs s’associent dans la catégorisation des individus. Les réflexions ont jusqu’à présent porté en priorité sur le lignage, le sang, la couleur de peau, le phénotype, l’appartenance religieuse. Nous souhaiterions introduire des marqueurs moins étudiés comme le maniement des langues, l’apparence corporelle et les pratiques alimentaires, à la fois porteurs d’informations sociales et supports de jugements.

Nous partons du postulat que ces éléments de la culture matérialisée forment un ensemble de signes visuels qui concourent à fabriquer, comme à brouiller, les identités. C’est en examinant, de l’intérieur, l’usage de la parole et du corps comme outils d’inclusion et d’exclusion des catégories construites par l’administration impériale, en observant l’adoption du bilinguisme, des apparences corporelles et des habitus alimentaires, que nous serons à même de mesurer l’impact des constructions catégorielles et leurs résonnances sur les identités sociales.

Programme et affiche

Organisation :
École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), Escuela de Estudios Hispano-Americanos (CSIC, Sevilla),  Mondes Américains (UMR 8168 – CNRS/EHESS/Université Paris Ouest Nanterre La Défense), Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes (UMR 5190 LARHRA – CNRS/Université Lumière Lyon 2)

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Quelle droite a pris le pouvoir au Brésil ?

Colloque - Mardi 30 mai 2017 - 09:00Ce colloque a pour objectif de proposer un éclairage historique sur la profonde rupture politique vécue par le Brésil au cours de l’année 2016, c’est-à-dire la conquête du pouvoir par une droite très conservatrice, via l’impeachment de la présidente Dilma Rous (...)(...)

Lire la suite

Traites et esclavages au prisme des artistes contemporains

Colloque - Jeudi 11 mai 2017 - 08:45Depuis 2007, le musée d’Aquitaine organise tous les deux ans un colloque international dans le cadre des commémorations de la journée du 10 mai sur les mémoires des traites, des esclavages et de leurs abolitions.Cette 6e édition des Rencontres atlantiques prop (...)(...)

Lire la suite

Représenter la guerre : la production artistique des anciens combattants de la Force expéditionnaire du Brésil (FEB) dans la Seconde Guerre mondiale

Conférence - Lundi 24 avril 2017 - 12:00Si la participation active du Brésil dans la Seconde Guerre mondiale en envoyant environ 25 000 soldats au front de bataille en Italie est un événement encore peu connu du grand public, y compris au Brésil, la production culturelle résultant de cette parti (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook