Actualités du laboratoire | 2016

Soutenance de thèse de Marjolaine Carles

Soutenance de thèse de Marjolaine Carles

Jeudi 10 mars 2016 à 14h - Salle du Conseil A, EHESS, 190 avenue de France Paris 13e

Le CRBC et Mondes Américains sont heureux de vous inviter à la

soutenance de thèse de doctorat de Marjolaine Carles

Des rivières, de l'or et des fontaines
Politique des eaux au XVIIIe siècle à Vila Rica (Minas Gerais, Brésil)

Sous la co-direction de Claudia Damasceno Fonseca, CRBC-Mondes Américains/EHESS et
Bernard Vincent,GEI-CRH/EHESS

Jeudi 10 mars à 14h en salle du Conseil A
EHESS - 190 avenue de France, Paris 13e

 

Le jury sera composé de :

• Caio César BOSCHI, Universidade Federal de Minas Gerais, Pontifícia Universidade Católica de Minas Gerais (Brésil)
• Frédéric GRABER, Centre National de la Recherche Scientifique (France)
• Laura de Mello e SOUZA, Université Paris-Sorbonne (France)
• Laurent VIDAL, Université de La Rochelle (France)
• Cláudia Damasceno FONSECA, École des Hautes Études en Sciences Sociales (France)
• Bernard VINCENT, École des Hautes Études en Sciences Sociales (France)

Résumé :

Vila Rica (actuelle Ouro Preto, Brésil) représente un excellent observatoire pour examiner les politiques des eaux dans le cadre impérial portugais au XVIIIe siècle. Dans cette ville minière, devenue en 1720 le lieu de résidence du gouverneur de la capitainerie des Minas Gerais, qui contrôlait l’eau, comment et pourquoi ?
Notre période d'étude commence au moment des premières découvertes officielles d'or alluvionnaire (1693) et se termine l’année de construction de la dernière fontaine publique dans la ville minière (1806). Cette période est essentielle pour comprendre l’évolution des enjeux de gestion de l'eau. En effet, le XVIIIe siècle fut caractérisé par un développement important en termes de contrôle de l’eau à la fois dans les mines d’or et dans la ville, en raison des découvertes de filons aurifères et du développement urbain de Vila Rica. Une grande diversité de sources de type normatif est exploitée afin d’en dégager les droits des eaux et le rôle des pouvoirs. Sur un territoire isolé où les ressources en eau étaient abondantes, le projet municipal des eaux gratuites distribuées par de belles fontaines a révélé, dès la première moitié du XVIIIe siècle, une forte intentionnalité politique. Cette prestigieuse représentation de la politique des « eaux publiques », selon le modèle métropolitain, est apparue dans l'espace colonial où se faisaient front différentes sphères du pouvoir.
Ainsi, cette thèse met en valeur l’importance du contrôle de l’eau au sein du processus d'amélioration de l'exercice du pouvoir. Les conflits d’intérêts liés au partage de la ressource nous permettent d’analyser les enjeux d'appropriation et d’usage. Dès lors, nous cherchons à démontrer en quoi la politique des eaux était une préoccupation centrale pour la monarchie, pour la municipalité et pour la population, mêlant des intérêts « communs » et « privés ».

Mots clés : eau, politique, régimes juridiques, ville minière, XVIIIe siècle, Brésil.
 

♦  Télécharger l'affiche

♦  En savoir plus sur l'auteur

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Luisa Coleta and the Capuchin Friar: Slavery, Salvation, and the Adjudication of Status (Havana, 1817)

Conférence - Vendredi 22 juin 2018 - 14:00Cette présentation retrace deux « vies ordinaires au gré des empires », à l'époque de la révolution haïtienne : celle de Marie Louise Colette, née esclave dans une plantation de la Plaine du Nord de Saint-Domingue, et celle de Frère Félix Quintanar, un C (...)(...)

Lire la suite

Guerra, legitimidad y violencia en el siglo XIX en Hispanoamérica y Francia

Colloque - Mardi 11 septembre 2018 - 10:00En France comme au Mexique, le XIXe siècle fut une période de révolutions. Dans les deux pays, celles-ci incarnent des moments clés de la construction et de la mémoire nationales. 1789, 1830, 1848 et 1871 sont autant de dates qui marquent le chemin convu (...)(...)

Lire la suite

Le cadavre et ses avatars

Colloque - Jeudi 06 septembre 2018 - 14:00Notre atelier se propose d’explorer dans une perspective anthropologique comparative les multiples modes d’existence du cadavre en tant que corporéité. Matérialité fluctuante, travaillée par le temps et des processus de transformation naturels et sociaux (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook