Ouvrages parus | 2015

Les justices locales et les justiciables

Les justices locales et les justiciables

La proximité judiciaire en France du Moyen Âge à l’époque moderne

Sous la direction de Marie Houllemare et Diane Roussel (2015)
Rennes,  Presses Universitaires de Rennes,  [2015], 278 p.

Quelle doit être la bonne distance à laquelle se tient la justice par rapport au justiciable ? La « réhabilitation » récente des juridictions locales et le développement de l’histoire sociale de la justice invitent à envisager le fonctionnement des tribunaux dans la France d’Ancien Régime au regard des notions de proximité et de distance, envisagées dans toutes leurs dimensions. La bonne justice est-elle d’abord soucieuse de rétablir la paix entre les justiciables ou d’affirmer l’autorité du roi ? Le bon juge est-il celui qui est facilement accessible ou celui dont la dignité impose une position socialement dominante ? La bonne connaissance des enjeux, au risque de la familiarité, garantit-elle un juste procès ? La multiplication des instances judiciaires permet-elle de répondre au mieux à des demandes sociales variées ou éloigne-t-elle le justiciable de la résolution de son procès par l’empilement des juridictions ?
L’accessibilité et l’attractivité d’une institution judiciaire auprès des populations ne se mesurent pas seulement en kilomètres, mais s’évaluent aussi à l’aune de la distance symbolique, sociale et procédurale. Dans ce volume, historiens et historiens du droit, médiévistes et modernistes, explorent diverses facettes d’une justice souvent proche, que les habitants s’approprient pour régler leurs conflits ordinaires, tout en interrogeant les exigences contradictoires qui pèsent sur l’ensemble des institutions judiciaires. Pour le roi, les officiers, tant royaux que seigneuriaux, comme pour les justiciables, la proximité judiciaire est une nécessité et un enjeu de pouvoir.
 

 

Marie Houllemare est maître de conférences en histoire moderne à l’université de Picardie Jules-Verne (Amiens). Spécialiste d’histoire des institutions et de la justice à l’époque moderne, elle s’est intéressée aux parlements de Paris et de Savoie, et poursuit désormais une enquête sur la justice dans les colonies françaises au XVIIIe siècle.

Diane Roussel est maître de conférences en histoire moderne à l’université de Reims Champagne-Ardenne. Spécialiste d’histoire sociale et culturelle de la justice et de la police, elle a étudié le cas de Paris au XVIe siècle. Elle s’intéresse à l’histoire de la régulation sociale, dans et hors du tribunal, au début de l’époque moderne


ISBN : 978-2-7535-3995-2
Fiche éditeur : http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=3834#
EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

L’État en Asie et aux Amériques : perspectives croisées

Journée(s) d'étude - Jeudi 15 juin 2017 - 09:00Aucun État, même dans le cas extrême où il est imposé de l’extérieur, ne peut valablement se penser en dehors des interactions sociales qui le font naître, le façonnent et en conditionnent le fonctionnement quotidien. En se concentrant sur les expér (...)(...)

Lire la suite

Quelle droite a pris le pouvoir au Brésil ?

Colloque - Mardi 30 mai 2017 - 09:00Ce colloque a pour objectif de proposer un éclairage historique sur la profonde rupture politique vécue par le Brésil au cours de l’année 2016, c’est-à-dire la conquête du pouvoir par une droite très conservatrice, via l’impeachment de la présidente Dilma Rous (...)(...)

Lire la suite

Traites et esclavages au prisme des artistes contemporains

Colloque - Jeudi 11 mai 2017 - 08:45Depuis 2007, le musée d’Aquitaine organise tous les deux ans un colloque international dans le cadre des commémorations de la journée du 10 mai sur les mémoires des traites, des esclavages et de leurs abolitions.Cette 6e édition des Rencontres atlantiques prop (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook