Actualités du laboratoire | 2015

Soutenance de thèse de Sébastien Malaprade

Soutenance de thèse de Sébastien Malaprade

Stratégies familiales et mobilité sociale, fortune et infortunes de la famille Jurado au XVIIe siècle"

Mardi 23 juin 2015, 14h, salle 015, EHESS - 190 avenue de France Paris 13e

Le CRBC et Mondes Américains sont heureux de vous inviter à la

soutenance de thèse de doctorat de Sébastien Malaprade

Stratégies familiales et mobilité sociale,
fortune et infortunes de la famille Jurado au XVIIe siècle

Sous la co-direction de Jean-Frédéric Schaub, CRBC-Mondes Américains/EHESS et
Laurent Bourquin, Université du Maine

Mardi 23 juin 2015 à 14h en salle 015
EHESS - 190 avenue de France, Paris 13e

 

 

Le jury sera composé de :

• Michel Cassan, Université de Poitiers
• Anne Dubet, Université de Clermont-Ferrand
• Bernard Vincent, EHESS-CRH
• Carmen Sanz Ayan, Université de Complutense, Madrid
• Laurent Bourquin, directeur de thèse, Université du Maine
• Jean-Frédérci Schaub, directeur de thèse, EHESS

Résumé :
Cette thèse adopte une démarche historique micro-historienne pour étudier la trajectoire familiale d’un magistrat du Conseil des Finances sous Philippe IV, Rodrigo Jurado y Moya. Son parcours m’a conduit à m’intéresser aux mécanismes socio-politiques qui favorisent la mobilité sociale au sein d'une société d'Ancien Régime qui se prétend immobile. En moins de trente ans, l’élévation de la famille Jurado est fulgurante ; elle a comme contrepoint son déclassement. Cette situation de mobilité accélérée contribue à grossir les enjeux liés aux changements sociaux à l’époque moderne et permet de comprendre comment un roturier peut créer de toute pièce une « maison » noble. L’analyse aborde quatre points principaux.

1. La complémentarité des stratégies qui soutiennent l’ascension sociale. L’étude lie ensemble les projets d’une famille, les opportunités financières et commerciales qui lui sont offertes par le service du roi, ses relations avec les milieux d’affaires et la construction d’une fortune. L’insertion de Rodrigo Jurado dans des réseaux articulés à différentes échelles de la monarchie constitue le fondement de son élévation.
2. La légitimation des positions acquises. L’analyse des discours et des stratégies de Rodrigo Jurado signale son recours constant à la dissimulation pour légitimer son ascension. Le but est de manipuler son identité pour la rendre conforme aux représentations nobiliaires dominantes.
3. Les processus d’hybridation. La thèse démontre la porosité entre le monde des juristes et celui des financiers. Leur culture commune, théorique et pratique, est un fait essentiel pour comprendre les rouages du système « fisco-financier ». De ce point de vue, faire l’histoire sociale d’un officier des finances permet de démontrer que la gestion des finances obéit à des logiques largement privées.
4. Un nouveau regard sur la crise du XVIIe siècle. Ces trois orientations invitent, in fine, à nuancer la pertinence de paradigmes, comme celui de mentalité rentière ou de fermeture sociale en temps de crise, en montrant la capacité des acteurs à s’adapter aux changements de conjonctures et à en tirer profit.

Mots clés :
histoire sociale, histoire politique, Espagne moderne, XVIIe siècle, noblesse, finances, mobilité sociale, famille, stratégies, officiers, fraude.
 

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Le chiffre et la carte

Colloque - Jeudi 21 septembre 2017 - 09:30Le chiffre (le recensement, les enquêtes statistiques, les données, les artefacts comme le taux de chômage ou l’indice des prix) et la carte (les descriptions géographiques, les différents types de cartes, géologiques, topographiques, etc., leur soubasse (...)(...)

Lire la suite

L’État en Asie et aux Amériques : perspectives croisées

Journée(s) d'étude - Jeudi 15 juin 2017 - 09:00Aucun État, même dans le cas extrême où il est imposé de l’extérieur, ne peut valablement se penser en dehors des interactions sociales qui le font naître, le façonnent et en conditionnent le fonctionnement quotidien. En se concentrant sur les expér (...)(...)

Lire la suite

Quelle droite a pris le pouvoir au Brésil ?

Colloque - Mardi 30 mai 2017 - 09:00Ce colloque a pour objectif de proposer un éclairage historique sur la profonde rupture politique vécue par le Brésil au cours de l’année 2016, c’est-à-dire la conquête du pouvoir par une droite très conservatrice, via l’impeachment de la présidente Dilma Rous (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook