Actualités du laboratoire | 2015

Soutenance d'Habilitation à Diriger des Recherches de Sara Le Menestrel :

Soutenance d'Habilitation à Diriger des Recherches de Sara Le Menestrel : "Dialectiques de la différence en Louisiane. Vers une anthropologie des Etats-Unis."

Samedi 13 juin 2015, 9h, bât. Le France, Paris 13e

Sara Le Menestrel, chargée de recherche au Centre d’études nord-américaines (CENA) et membre de Mondes Américains, présentera ses travaux de recherches dans le cadre de son Habilitation à diriger des recherches  :

Dialectiques de la différence en Louisiane.
Vers une anthropologie des Etats-Unis.

Samedi 13 juin, à 9h

à  l'EPHE, Bâtiment Le France
190-198 avenue de France, Paris 13e
Salle 121, 1er étage.
 
 
Composition du jury :

• Michel Naepels, EHESS, CNRS (garant),
• Sandrine Revet, Sciences Po
• Christian Rinaudo, Université Nice Sophia Antipolis
• Matt Sakakeeny, Tulane University
• François Weil, EHESS.

Résumé :

Sara Le Menestrel analyse le rôle de la musique dans la gestion de la différence et invite à repenser la musique franco-louisianaise. Son manuscrit s'attache à mettre en lumière les interactions entre noir et blanc, entre le rural et l’urbain, entre différenciation et créolisation, entre le local, le national et le global. Il situe la musique franco-louisianaise au-delà des identifications ethniques et raciales et souligne l'importance de l"identification régionale. La généalogie musicale et les catégories en usage dans le répertoire franco-louisianais sont légitimées par un imaginaire racial omniprésent, soulignant l’ascendance africaine et européenne comme des facteurs de distinctions inébranlables. On observe néanmoins une oscillation permanente entre, d’une part, la métaphore du mélange, de l’adaptation et de la créativité et d’autre part, la rhétorique des origines et la naturalisation de la différence. Le manuscrit montre de quelles façons les musiciens naviguent entre des identifications, des styles musicaux et des héritages multiples tout en insistant sur l'impact des logiques marchandes, de l'ascension sociale et de la mobilité géographique sur leurs carrières et leurs choix artistiques. Elle met également en relief le rôle des amateurs de musique franco-louisianaise implantés dans la région dans l'évolution du statut de cette musique et dans sa reconfiguration à l'échelle tant locale que nationale.

♦ En savoir plus sur Sara Le Menestrel

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Les Midis de Brésil(s) - Ruy Braga, Professeur à l'Université de São Paulo

Table ronde - Lundi 05 février 2018 - 12:00L’activisme social du précariat globalisé, devenu plus visible à partir de la crise de la globalisation de 2008, attire de plus en plus l’attention des sociologues dans différentes parties du monde. Cette conférence vise à présenter les principales cara (...)(...)

Lire la suite

Le Prix Lionel-Groulx remis à Gilles Havard pour son livre Histoire des coureurs de bois. Amérique du Nord, 1600-1840 (Les Indes Savantes, 2016)

Prix et distinctions -Gilles Havard a reçu le 20 octobre 2017 à Montréal le Prix Lionel-Groulx pour son livre Histoire des coureurs de bois. Amérique du Nord, 1600-1840 (Les Indes Savantes, 2016).Le prix Lionel-Groulx, décerné par l’Institut d’histoire de l’Amérique française, récompense « le me (...)(...)

Lire la suite

Christianismes amérindiens – Appropriation, autonomisation, diffusion

Journée(s) d'étude - Vendredi 24 novembre 2017 - 09:00Depuis une vingtaine d’années, de nombreux travaux ethnographiques ont été consacrés à l’appropriation du christianisme par les populations autochtones des Amériques. La plupart d’entre eux insistent néanmoins sur le caractère éphémère ou « i (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook