Actualités du laboratoire | 2015

Soutenance de thèse de Lucila Bugallo : Pachamama en fleur. Modalités de relations et de productions à la Puna de Jujuy (Argentine)

Soutenance de thèse de Lucila Bugallo : Pachamama en fleur. Modalités de relations et de productions à la Puna de Jujuy (Argentine)

Mardi 12 mai 2015 à 15h, salle Jean-Pierre Vernant, EHESS, 190 av. de France Paris 13e

Le CERMA et Mondes Américains sont heureux de vous inviter à la

Soutenance de thèse de Lucila Bugallo

Pachamama en fleur. Modalités de relations et de productions à la Puna de Jujuy (Argentine)

Mardi 12 mai à 15h, salle Jean-Pierre Vernant, EHESS, 190 avenue de France Paris 13e

 

Le jury sera composé de :

Juan Carlos Garavaglia, EHESS (Directeur de thèse)
Maria Ester Albeck, CONICET
Denis Yvonne Arnold, Birkbeck College
Antoinette Molinié, CNRS
Enric Porqueres, EHESS
Gilles Rivière, EHESS

Résumé :

La thèse Pachamama en fleur. Modalités de relations et de productions à la Puna de Jujuy (Argentine) aborde les modes de production et les économies domestiques d’un secteur du haut-plateau argentin, plus précisément de la partie centre-orientale de la Puna de Jujuy. L’accent est mis sur les relations de production en considérant une grande diversité des êtres intervenants : les gens, les plantes, les animaux, les pierres et les êtres tutélaires ; tous participants d’une puissante ontologie relationnelle, axe de la perspective du monde des Puneños. L’expérience de l’espace et la relation entre des lieux et des êtres sont présentées en s’intéressant aux médiations qui ont lieu. Les relations génératrices développées par ce peuple, impliquant des transformations et de transitions, sont également abordées. Une grande attention est portée aux rituels, étant donné que ceux-là font partie de manière centrale, des activités et processus économiques. Certains de ces rituels sont présentés de manière détaillée et analysés en profondeur ; c’est le cas de la corpachada destinée à Pachamama, et des fêtes du marquage du bétail, les señaladas, deux moments centraux du calendrier agraire et rituel à la Puna. D’autres instances insérées dans des cycles productifs rituels sont aussi analysées, en particulier les rituels collectifs consacrés aux saints patrons, plusieurs de ces saints étant les protecteurs des animaux élevés.
Afin de montrer les pratiques de production tant d’élevage qu’agricoles, on trouve la description des activités des unités domestiques de quelques localités situées sur le flanc occidental de la Sierra de Aguilar et du côté oriental de la lagune de Guayatayoc. Ainsi les productions et les techniques qui leur sont associées, la diversité d’activités économiques et le mode de travail, les activités de récolte et de chasse, entrelacées avec les premières, sont traitées, en signalant qu’il s’agit d’un modèle productif pluriactif. Les modes d’échange de productions à travers les voyages et les foires, impliquant des produits, des circuits et des animaux de somme, sont présentés avec un grand détail.
Les modes de envelopper et ranger les produits et de remplir les greniers, en abordant le stockage et la durée des aliments, sont considérés depuis la perspective analogique. Dans ces pratiques de ranger et stocker la notion de pirgua est centrale.
Les activités productives et la relation avec l’espace environnante sont considérées dans la longue durée, en signalant les changements pendant le XXème siècle, mais aussi dans des époques antérieures, en proposant des causes possibles.
En outre, des catégories conceptuelles sont discutées ; c’est le cas de la notion de domesticité, en introduisant la catégorie andine d’uywaña ou crianza, et d’autres catégories locales concernant les ressources, la production et le stockage, comme celle de suerte et multiplico.
Ces sujets sont traités principalement à partir d’un corpus considérable de données ethnographiques, de manière très détaillée, ce qui rend compte de la complexité des pratiques et des conceptions économiques locales et montre la Puna de Jujuy en tant qu’espace social et culturel non-homogène.

Mots clés :
Puna de Jujuy, Pachamama, économies domestiques, productions, médiations, conceptions économiques locales, modalités d’échange, rituels andins, stockage des aliments.

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Quelle droite a pris le pouvoir au Brésil ?

Colloque - Mardi 30 mai 2017 - 09:00Ce colloque a pour objectif de proposer un éclairage historique sur la profonde rupture politique vécue par le Brésil au cours de l’année 2016, c’est-à-dire la conquête du pouvoir par une droite très conservatrice, via l’impeachment de la présidente Dilma Rous (...)(...)

Lire la suite

Traites et esclavages au prisme des artistes contemporains

Colloque - Jeudi 11 mai 2017 - 08:45Depuis 2007, le musée d’Aquitaine organise tous les deux ans un colloque international dans le cadre des commémorations de la journée du 10 mai sur les mémoires des traites, des esclavages et de leurs abolitions.Cette 6e édition des Rencontres atlantiques prop (...)(...)

Lire la suite

Représenter la guerre : la production artistique des anciens combattants de la Force expéditionnaire du Brésil (FEB) dans la Seconde Guerre mondiale

Conférence - Lundi 24 avril 2017 - 12:00Si la participation active du Brésil dans la Seconde Guerre mondiale en envoyant environ 25 000 soldats au front de bataille en Italie est un événement encore peu connu du grand public, y compris au Brésil, la production culturelle résultant de cette parti (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook