Membres | Docteurs // Post-doctorants

Julia Garcia - Aranzazu

Photo Julia Garcia Aranzazu
Centre(s) de rattachement : CRBC

Coordonnées professionnelles

juliaranzazu@gmail.com


 

Sujet de thèse

Governing the Northern Frontiers in the New Kingdom of Granada 1680-1739. Political practices and competing interests on contested ground.
Thèse en co-tutelle sous la direction de Jean-Frédéric Schaub (EHESS) et Federica Morelli, programme Global History of Empires, Université de Turin – Higher School of Economics, (Saint-Pétersbourg).

Thèse soutenue le vendredi 8 décembre 2023 à 14h30


Composition du jury

• Mme Béatrice Perez, Doyenne de la Faculté des Lettres de Sorbonne Université

• M. François Godicheau, Professeur des Universités à l’Université Toulouse II-Jean Jaurès

• Mme Marta Herrera Angel, Universidad de los Andes, Colombie

• M. Edgardo Pérez Morales, Universidad Nacional (Medellin), Colombie

• Mme Caroline Cunill, Maîtresse de conférences à l'EHESS

 

Financement de la thèse : Bourse d’études doctorales : programme Global History of Empires, Université de Turin – Higher School of Economics, Saint-Pétersbourg.

 

Résumé

L'objectif de cette thèse est d'étudier la manière dont les frontières situées dans l'arrière-pays caribéen, s'étendant du Darién à la péninsule de la Guajira, ont été gouvernées au cours d'une période marquée par diverses perturbations : la transition dynastique de 1700, de nombreuses guerres (dont la guerre de Succession d'Espagne, 1702-1714), l'apogée de la contrebande et une grande instabilité politique dans les sièges de gouvernement du Royaume : l'Audiencia de Santafé et la brève vice-royauté de la Nouvelle Grenade (1717-1723). Les frontières, éloignées des villes, sont des espaces poreux et hybrides. Cependant, leur place dans les préoccupations politiques n'est pas marginale mais centrale. En effet, les frontières sont des espaces essentiels à la circulation des personnes, des biens et des idées. De plus, de nombreuses frontières de la Nouvelle Grenade étaient chargées d'or, tant sur terre que dans les rivières. Il était donc essentiel de les contrôler, d'ordonner les populations qui s'y trouvaient et de les intégrer au royaume et, à plus grande échelle, à la Monarchie. Pour étudier la manière dont ces territoires ont été gouvernés, cette thèse vise à examiner les défis territoriaux posés par ce vaste espace : distance, sécurité, contrebande et corruption ; peuplement et exploitation des terres. À cet effet, certaines questions sont posées : Comment les territoires échappant au contrôle de la Couronne ont-ils été conquis et intégrés ? Que suggèrent les conflits juridictionnels qui se sont déroulés au niveau local sur la dynamique politique au niveau du royaume ? Quels étaient les enjeux majeurs liés à la protection et à l'exploitation de l'arrière-pays ? Comment les populations autochtones ont-elles été intégrées à la Monarchie ? Comment évoluent les différents types d'interactions entre acteurs inter impériaux et autochtones ? Quels sont les mécanismes de " bon gouvernement " ? Dans cette étude, une attention particulière est accordée à la compréhension de la tension qui prévaut entre les groupes d'intérêts des officiers et des vecinos, les groupes indigènes et la Couronne. En théorie, les officiers défendaient un projet impérial en protégeant les intérêts de la Couronne et de ses sujets. Mais dans la pratique, la justice royale n'était pas appliquée, ce qui nuisait aux Indiens, dont la position cruciale dans ces frontières poussait les autorités à entrer en concurrence pour négocier avec eux. Ainsi, les négociations se déroulent entre les indigènes "dociles" et les autorités, qui cherchent à régler la frontière et à freiner l'avancée des Indiens "hostiles". Marrons, étrangers, intrus et contrebandiers complètent le tableau d'une région socialement mixte. Ces questions permettent de constater la place de ces frontières, influencées à la fois par des forces atlantiques et globales plus vastes, ainsi que par des dynamiques politiques et territoriales locales.

 

Mots-clés

Histoire politique ; Nouvelle-Grenade ; frontières ; conquête ; interactions.  

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Journées d’études doctorales du laboratoire Mondes Américains

Journée(s) d'étude - Jeudi 6 juin 2024 - 09:00Comité d’organisation (avec l'appui de l'équipe administrative de Mondes Américains) :Elisa Cerón (CRBC), Quentin Lacombe (CENA/LARCA), Samuel Libeau (CRALMI), Calixte Madej (CRALMI), Elie Pucheral (CERMA) et Érico Saad Campos (CRBC)Les journées d'ét (...)(...)

Lire la suite

Les Rendez-vous de Mondes Américains

Rencontres scientifiques - Mercredi 24 avril 2024 - 09:00Le laboratoire Mondes Américains (UMR 8168) vous invite à la troisième édition des Rendez-vous de Mondes Américains, consacrés à la présentation, aux commentaires et à la discussion de quatre ouvrages récents et d'un film documentaire des (...)(...)

Lire la suite

Entretien avec Marie Assaf, doctorante de l'EHESS, sur l’état de la recherche sur les politiques du handicap

Échos de la recherche -Doctorante de l'EHESS en Études Politiques (Centre d'études nord-américaines - Laboratoire Mondes américains), Marie Assaf travaille sur les politiques d'emploi à destination des personnes handicapées aux États-Unis. À travers son analyse ethnographique des pratiques et di (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains -
UMR 8168

EHESS
2, cours des Humanités
93322 Aubervilliers cedex
France
Tél. : +33 (0)1 88 12 03 99


Communication :
T.  +33 (0) 1 88 12 03 44
 

Nous suivre sur Facebook