Membres | Doctorants

Paula Salazar Rodriguez

Silhouette
Centre(s) de rattachement : CRBC

Coordonnées professionnelles

salazar.paula[at]gmail.com

Sujet de thèse

« Du rural à l’urbain, trajectoires modernes de l’« habiter» colombien »

Sous la direction de Claudia Damasceno Fonseca.

 

 

Résumé

Habiter représente pour nombre de citadins ordinaires en Amérique Latine, et donc en Colombie, un enjeu politique ; celui d’affirmer, légitimer et pérenniser leur présence en marge ou au sein des quartiers des villes planifiées. Ce processus s’opère par la lutte, très souvent dans un climat de violence.
Dans la capitale colombienne, les classes populaires urbaines, majoritairement issues des campagnes sont, depuis le milieu du XXème siècle, de plus en plus concentrées dans des secteurs de la ville dédiés ; nombreuses sont les situations d’habiter populaires - quartiers d’invasiones - « invasion » - ou d’ urbanizaciones piratas - « urbanisations pirates » - qui ont vu le jour sous l’impulsion de leurs habitants, des nouveaux arrivants dans la ville, et qui ont été consolidés sous l’effet d’actions autonomes et solidaires entre voisins s’organisant afin d’obtenir la légalisation de leurs maisons et leur raccordement aux réseaux urbains.
Par ailleurs, et dans le même temps, des opérations planifiées telles que des logements « ouvriers » dans un premier temps, puis du logement social - qui a connu son « âge d’or » en Colombie pendant les années ’70 - reprennent les mêmes caractéristiques que partout ailleurs dans le monde : budgets des opérations très limités, ce qui impacte la conception des espaces et de la qualité de la construction et rationalisation extrême de l’habitat. A cela s’ajoutent des situations contradictoires entre les volontés des politiques locales, parfois louables et le contexte politico-économique du secteur de la construction accaparé par les promoteurs et autres constructeurs liés aux organes du pouvoir.
En conséquence, à Bogota, le modèle importé du logement a aussi connu son lot de contestations habitantes, de formes de « résistances populaires au projet moderne - appliqué à la production de l’habitat - et d’inventions sociales et spatiales qui en contredisent les principes » (Boucheron, Palumbo, 2018), des plus ténues au plus visibles.
A partir de l’ethnographie de plusieurs situations d’habiter populaires, de l’analyse des biographies familiales entre le mode rural et la capitale colombienne, ce travail aborde les questions de l’habiter contemporain et des conditions de sa conception et production dans les quartiers populaires de Bogota, et ouvre sur des questions qui doivent être traitées d’urgence par le monde de l’architecture, à savoir, que faire avec l’héritage du monde bâti au XX siècle mais aussi comment organiser autrement le rapport à l’auto-construction, à la ville dite « informelle », à ces situations urbaines à la marge qui suggèrent de renouveler nos automatismes quant au système du logement social et à l’économie circulaire appliquée à l’architecture.

 

Mots-clés

Habiter, quartiers populaires, autoproduction, modernité, contestation
 
 

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Journées d’études doctorales du laboratoire Mondes Américains

Journée(s) d'étude - Jeudi 6 juin 2024 - 09:00Comité d’organisation (avec l'appui de l'équipe administrative de Mondes Américains) :Elisa Cerón (CRBC), Quentin Lacombe (CENA/LARCA), Samuel Libeau (CRALMI), Calixte Madej (CRALMI), Elie Pucheral (CERMA) et Érico Saad Campos (CRBC)Les journées d'ét (...)(...)

Lire la suite

Les Rendez-vous de Mondes Américains

Rencontres scientifiques - Mercredi 24 avril 2024 - 09:00Le laboratoire Mondes Américains (UMR 8168) vous invite à la troisième édition des Rendez-vous de Mondes Américains, consacrés à la présentation, aux commentaires et à la discussion de quatre ouvrages récents et d'un film documentaire des (...)(...)

Lire la suite

Entretien avec Marie Assaf, doctorante de l'EHESS, sur l’état de la recherche sur les politiques du handicap

Échos de la recherche -Doctorante de l'EHESS en Études Politiques (Centre d'études nord-américaines - Laboratoire Mondes américains), Marie Assaf travaille sur les politiques d'emploi à destination des personnes handicapées aux États-Unis. À travers son analyse ethnographique des pratiques et di (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains -
UMR 8168

EHESS
2, cours des Humanités
93322 Aubervilliers cedex
France
Tél. : +33 (0)1 88 12 03 99


Communication :
T.  +33 (0) 1 88 12 03 44
 

Nous suivre sur Facebook