Membres | Docteurs // Post-doctorants

Thaïs Gendry

Photo Thais Gendry
Centre(s) de rattachement : CIRESC - CERMA

Coordonnées professionnelles

thaisgendry[at]gmail.com

Soutenance de thèse

« Le droit de tuer. La peine de mort au service de l'ordre colonial en Afrique occidentale française, 1900-1950 »

Thèse en co-tutelle réalisée sous les directions de Myriam Cottias, directrice de recherche CNRS et Alexander Keese, professeur (Université de Genève)
 

Thèse soutenue le 15 mai 2020 en visioconférence.
Présentation de la thèse

 


Présentation des recherches

Nos recherches proposent d’analyser la justice coloniale et en son sein la peine de mort comme un lieu du déploiement des fondamentaux de la politique coloniale. Les condamnations et les exécutions génèrent et font circuler des discours sur les comportements des populations colonisées, créent des figures criminelles, voire ennemies, à éliminer. Ainsi, la mise en scène de la violence légitime, dans les tribunaux, aux pelotons d’exécutions et aux guillotines, institue et rejoue sans cesse les divisions de pouvoirs, de statuts (sujet/citoyen), de races et des cultures si centrales à l’ordre colonial.

Notre travail de thèse a exploré les usages de la peine de mort, dans le contexte colonial de l’Afrique occidentale française entre 1900 et 1950. Nos recherches postdoctorales proposent de circuler entre les espaces impériaux français, comme les Caraïbes et l’Indochine. Il s’agira de travailler sur les conceptions et les pratiques de la mort pénale qui se sont développées localement, afin d’établir les particularités régionales, mais également de mieux saisir l’existence de continuums entre les territoires, c’est-à-dire d’un socle commun impérial de la mort pénale.

Ces recherches s’appuient à titre principal sur les dossiers des condamnés à mort de l’Empire français. Ils sont analysés individuellement et ordonnancés une base de données qui sera rendue consultable en ligne. L’analyse au ras-du-sol est donc combinée aux humanités numériques au service d’une réflexion des cultures d’empire et de l’histoire du maintien de l’ordre.

Mots clés : droit colonial ; Afrique Occidentale française ; Indochine ; Caraïbe ; justice indigène ; peine de mort ; criminalité ; maintien de l’ordre ; race ; microhistoire globale ; histoire quantitative.

 

Publications

- Thaïs Gendry, Stacey Hynd, « ‘If Not for Her Sex’: Female Murderers and Capital Sentencing in Colonial Africa, c.1920-50s », Crime, Histoire & Sociétés / Crime, History & Societies, à paraitre, 2022.

- « La justice et le cannibale, De l’obsession coloniale à la mort pénale (Côte d’Ivoire et Guinée, années 1920) », Vingtième siècle. Revue d’histoire, (140), Automne 2018.

- “A Kingdom in Check: Exile as a Strategy in the Sanwi Kingdom, Côte d’Ivoire, 1915-1920”
In Nathan Carpenter and Benjamin N. Lawrance (ed.), Exile and deportation in Global comparative perspective, Bloomington, Indiana University Press, 2018.

- Daniel Foliard, « Combattre, punir, photographier. Empires coloniaux, 1890-1914 », La Découverte, coll. « Histoire-monde », Paris, 2020 (Recension), in Revue d’Histoire contemporaine de l’Afrique, n°1, Médias et propagande dans les décolonisations, à paraitre, mars 2021.



Enseignements

Université de Genève, Global Studies Institute – 2016 - 2020
• Séminaire de bachelor et master « Introduction à l’histoire des colonisations européennes en Afrique » - 2018-2019
• Séminaire de master « Global History Lab » en partenariat avec Princeton University - 2018
• Séminaire de bachelor « Les Etats-Unis et le monde, XIXe-XIXe siècle » - 2016-2018

École des hautes études en sciences sociales – 2013 – 2016
• Séminaire de master « Méthodologie de la recherche en Histoire »
• Séminaire de master « Les sources de l’histoire »


- Thaïs Gendry a reçu le prix d’excellence du 8/9 de l’EHESS pour ses recherches doctorales.
- Elle est membre du groupe de jeunes chercheurs.euses Groupes de Recherche sur les Ordres Coloniaux.
- Elle est actuellement invitée du Centro Franco Argentino de l’Universidad de Buenos Aires.

 

♦ Curriculum Vitae

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Les États désunis d’Amérique

Communiqué -À l’occasion de l’investiture présidentielle de Joe Biden, l’EHESS a noué un partenariat avec Mediapart pour donner la parole à sept chercheuses et chercheurs de l’EHESS sous forme de grands entretiens vidéos.Interviewés par François Bougon, responsable international de Mediapart, se (...)(...)

Lire la suite

Le Prix Lionel-Groulx 2020 a été attribué à Cécile Vidal (EHESS/Mondes Américains/CENA)

Prix et distinctions -Le Prix Lionel-Groulx 2020 de l'Institut d'histoire de l'Amérique française (Canada) a été attribué à Cécile Vidal (EHESS/Mondes Américains/CENA) pour son ouvrage : Caribbean New Orleans : Empire, Race, and the Making of a Slave Society, Williamsburg et Chapel Hill, Omohund (...)(...)

Lire la suite

Le prix de la recherche SAES/AFEA 2020 a été attribué à Cécile Vidal (EHESS/Mondes Américains/CENA)

Prix et distinctions -Le Prix de la recherche SAES/AFEA (Société des anglicistes de l’enseignement supérieur/Association française d’études américaines) 2020 a été remis en visioconférence lors de l'assemblée générale de l'AFEA à Cécile Vidal pour son ouvrage : Caribbean New Orleans : Empire, Ra (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook