Membres | Doctorants

Ana María Jiménez Guevara

Photo Ana Maria Jimenez Guevara
Centre(s) de rattachement : CERMA

Coordonnées professionnelles

am.jimenez76[at]gmail.com

Sujet de thèse

Écologie politique des mobilisations paysannes dans la haute montagne des Andes septentrionales. Colombie, Sumapaz, XX-XXI siècle. Sous la direction de Clément Thibaud (EHESS-Mondes Américains) et la co-direction de Pascale de Robert, UMR 208 Paloc (MNHN-IRD).


Financement de la thèse
:
- Contrat doctoral du Labex Tepsis (2020-2023)
- Lauréate de la bourse de recherche doctorale de la Fondation Martine Aublet, musée du quai Branly 2020

 

Résumé

Ce travail porte sur les luttes pour la terre dans le Sumapaz, une région montagneuse au sud de Bogota (Colombie), popularisée par l’un des écosystèmes présent, le páramo de Sumapaz, représenté comme le plus grand réservoir d’eau et de puits de carbone naturel au monde. Or, les páramos sont habités, cultivés et parcourus depuis les temps préhispaniques et intègrent les représentations et positionnements des sociétés andines. De surcroît, les páramos de Sumapaz furent aussi lieux de refuge politique, de déplacement forcé et de violence durant les conflits armés. Le Sumapaz fut, à ce titre, un espace de confrontation politique, ce qui en a rendu l’étude très difficile. Ce projet explore donc une série de contradictions, car même si le Sumapaz est un environnement exceptionnel, on sait peu de choses sur les pratiques, les savoirs et les réseaux locaux qui le caractérisent et qui le façonnent. De plus, bien qu’il soit la cible de divers projets d'exploitation et de conservation des ressources naturelles convoitées par la capitale proche, on constate que les habitants ont été maintenus en marge de certains processus de justice sociale et environnementale. En revanche, et malgré plusieurs décennies de conflits armés et de pressions environnementales, sa population continue aujourd'hui de revendiquer son droit de gérer le territoire. À ces égards, une historicisation des dynamiques politico-écologiques au Sumapaz s’avère nécessaire, d’autant plus que le contexte actuel de post-accord de paix ouvre un terrain pour cette analyse des pratiques environnementales et politiques paysannes. Le projet propose l'étude des jardins collectifs paysans ou huertas, comme unité d'analyse privilégiée pour historiciser, etnographier et cartographier les mobilisations paysannes et la transmission de la mémoire collective des conflits et les héritages bioculturels associés.

 

Mots-clés

Écologie politique, mobilisations paysannes, mémoire collective, heritages bioculturels, paysage.

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Gilles Havard et Denis Laborde, médaillés d'argent 2020 du CNRS

Prix et distinctions -Gilles Havard et Denis Laborde ont tous deux reçu les médailles d'argent 2020 du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), qui distingue des chercheurs et des chercheuses pour l'originalité, la qualité et l'importance de leurs travaux, reconnus sur le plan nation (...)(...)

Lire la suite

Louisiane coloniale, empire français et esclavage atlantique

Journée(s) d'étude - Vendredi 21 février 2020 - 16:00Mondes Américains vous convient à la Journée d'études :« Louisiane coloniale, empire français et esclavage atlantique »Organisée par Gilles Havard (CNRS-Mondes Américains) et Clément Thibaud (EHESS-Mondes Américains)Présidé par François-Joseph (...)(...)

Lire la suite

Les recensements au Brésil : perspectives historiques et défis actuels (1920-2020)

Journée(s) d'étude - Mardi 28 janvier 2020 - 09:00Changement de lieu : 54, bd Raspail 75006 ParisMardi 28 janvier :- 9h à 13h : Salle 15 au niveau -1- 14h à 17h30 : Salle B2-04 au 2e étageOutils essentiels pour les actions de l’Etat brésilien et pour leur évaluation, les recensements reflètent l (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook