Membres | Doctorants

Antoine Rousseau

Photo Antoine Rousseau
Institution(s) de rattachement : Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Centre(s) de rattachement : CRALMI

Coordonnées professionnelles

Antoine.Rousseau[at]univ-paris1.fr

Thèse

Coloniser le Désert. La nationalisation des territoires et des populations amerindiennes du Gran Chaco (1860-1950), sous la direction de Pilar Gonzalez Bernaldo de Quiros et en co-direction avec Diego Villar (CONICET).


Résumé

Cette thèse consiste à analyser les modalités de la conquête du Gran Chaco par les sociétés nationales argentine, bolivienne et paraguayenne à partir de la seconde moitié du XIXe siècle et jusqu’à la moitié du XXe siècle. Cette perspective comparative se concentre sur la région frontalière du fleuve Pilcomayo, particulièrement autour des Esteros de Patiño. L’Argentine possède la rive droite de ce fleuve depuis la fin de la guerre de la Triple-Alliance de 1864-1870, mais le contrôle effectif de ce territoire était en réalité assuré par les peuples indigènes. C’est surtout au moment de la guerre du Chaco de 1932-1935, quand la Bolivie perd la possession de la rive gauche au profit du Paraguay, que cette autonomie est révolue. Il s’agit pour nous de reconsidérer le processus de colonisation de cette région en nous focalisant particulièrement sur les populations autochtones. L’enjeu est d’analyser le paradoxe de la construction d’une altérité essentielle constituée par ces dernières, tout en les incorporant dans les différentes sociétés nationales. En effet, les travaux des ethnologues peuvent permettre de mieux connaître ces individus, mais les savoirs produits ont aussi été utilisés par les élites politiques pour justifier leur domination. De même, les juristes vont assigner ces « Indiens » à une condition barbare pour légitimer la possession de leurs territoires, un « désert » dénué de civilisation, alors que demeure l’impératif de les transformer en citoyens. Il s’agit également en retour de documenter les perceptions et les pratiques qu’ont pu mettre en oeuvre ces populations sous l’effet des bouleversements qui ont touché leurs milieux de vie. En définitive, il s’agit d’étudier, à partir d’un territoire de confins, la confrontation entre des mondes blanc et indigène loin d’être homogènes et d’observer les incidences de celle-ci sur les constructions identitaires et la consolidation des États-nations sud-américains.

Mots-clés : Chaco – colonisation – état-nation – indien – frontière
 

Voir le CV complet

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Les Cafés-débats internationaux de l'EHESS : « Bilan et perspectives après quatre ans sous Bolsonaro »

Débat - Lundi 21 novembre 2022 - 13:00Au printemps 2022, l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) a lancé les « cafés-débats internationaux ». Ouverts à tous et gratuits, ces rendez-vous récurrents ont pour ambition d’observer et d’analyser une actualité internationale, de chercher (...)(...)

Lire la suite

Les Rendez-vous de Mondes Américains

Colloque - Vendredi 11 mars 2022 - 09:30Mondes Américains vous invite à une première journée des Rendez-vous de Mondes Américains consacrée à la présentation et à la discussion de cinq ouvrages récents des membres du laboratoire. La matinée est dévolue à des textes d'anthropologie américaniste e (...)(...)

Lire la suite

Cycle « Sciences sociales et cinéma » : Nomadland de Chloe Zhao, avec Romain Huret

Projection-débat - Lundi 17 janvier 2022 - 19:45Présentation du cycleLe cycle « Sciences sociales et cinéma », organisé par l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et mk2, propose chaque mois de venir découvrir une œuvre cinématographique, suivie d’une discussion avec une chercheu (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains -
UMR 8168

EHESS
2, cours des Humanités
93322 Aubervilliers cedex
France
Tél. : +33 (0)1 88 12 03 99


Communication :
T.  +33 (0) 1 88 12 03 44
 

Nous suivre sur Facebook