Membres | Docteur.e.s

Maria Fernanda Troya Gonzales

Silhouette
Centre(s) de rattachement : CERMA

Coordonnées professionnelles

maifetroya[at]gmail.com

Sujet et direction de thèse

Pour une mémoire et économie visuelles sur les peuples de l'Amazonie équatorienne. Photographies sur les Kichwa et Shuar, 1900-1940. Sous la direction de Carmen Salazar Soler.

Thèse soutenue le jeudi 8 décembre 2016.
 

Jury :
• Carmen Salazar-Soler, CNRS - Directrice de recherche.
•  Carmen Bernand, Université Paris Ouest Nanterre La Défense
• Serge Gruzinski, EHESS
•  Deborah Poole, Johns Hopkins University
•  François Soulages, Université Paris 8
 

Résumé :

Cette thèse est une étude interdisciplinaire sur cinq corpus d'images photographiques produites dans le cadre de missions ethnographiques et catholiques qui ont visité ou travaillé auprès des populations Kichwa de la province de Napo, et Shuar de la province de Morona Santiago, en amazonie équatorienne, entre 1900 et 1940. En partant d'un questionnement autour de la valeur que ces images peuvent avoir à l'heure actuelle, nous étudionsles usages et fonctions qu'elles ont pu accomplir depuis le moment de leur production. Nous nous concentrons sur une économie visuelle de ces images dans le sens de révéler leurs valeurs d'usage et d'échange, les façons dont elles ont été « exploitées » ou les réseaux dans lesquels elles ont circulé. Nous menons une étude comparée entre les diverses situations de production et exploitation des images, notamment dans le cadre des publications scientifiques et religieuses. Dans un deuxième temps nous analysons les valeurs que les images peuvent avoir actuellement pour les descendants des peuples indigènes représentés. Pour ce faire nous questionnons la nature même de l'image et son rapport à la mémoire individuelle et collective, et, grâce à un travail de terrain auprès des communautés Kichwa et Shuar actuelles, nous analyons l'expérience mémorielle résultante du visionnage de ces images dans la situation particulière de cette enquête. En dernier lieu nous étudions les rapports existants entre l'image photographique des peuples indigènes des basses terres amazoniennes et la production d'imaginaires liées à l'altérité exotique de ces peuples, ainsi que sur les conséquences que ces imaginaires peuvent avoir eu dans la production de la connaissance scientifique sur eux durant la période étudiée.

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

En septembre 2019, l'EHESS accueille deux grands événements internationaux : EURHO et ABRE

Vie de l'École -L’EHESS accueille chaque année des événements scientifiques de grande envergure, réunissant des spécialistes du monde entier. En septembre, deux grandes manifestations se tiendront à l’École, participant à son rayonnement international.Rural History 2019Gérard Béaur, président du (...)(...)

Lire la suite

ABRE II, deuxième congrès de l’Association des brésilianistes en Europe

Colloque - Mercredi 18 septembre 2019 - 09:00Le IIe congrès de l’Association des brésilianistes en Europe (ABRE) aura lieu du 18 au 21 septembre 2019 à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), à Paris. Près de 500 intervenants sont attendus, venant notamment d'Europe et du Brésil, (...)(...)

Lire la suite

Conférence CAES : Le Programme archéologique Animas Altas, Ica, Pérou

Conférence - Jeudi 18 avril 2019 - 12:30Le Programme archéologique Animas Altas, Ica, PérouPenser l’histoire du Pérou précolonial ?L’Amérique dite « préhispanique » ou « précolombienne » est mal comprise. Elle est encore pensée à travers le filtre de la pensée occidentale. Sa temporalité est con (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook