Membres | Doctorants

Roch Ercole Zamba Zamba

Roch Ercole Zamba Zamba
Doctorant
Centre(s) de rattachement : CRALMI

Coordonnées professionnelles

Zambaroch[at]yahoo.fr

Titre de la thèse :
Entre l'Afrique et l'Amérique hispanique : esclaves et affranchis dans la carrière de la révolution, Buenos Aires 1806-1820, sous la direction des professeurs Pilar Gonzalez Bernaldo et Gabriel Di Meglio.

Résumé
Le travail que nous prétendons réaliser a pour principal objectif, l’étude de la population noire africaine de Buenos Aires pendant la période qui va des invasions anglaises dans la ville de Buenos Aires (1806-1807), à la fin des guerres d’indépendances dans la région (1820). Pendant cette période de militarisation de la société, la population noire, esclave mais également libre participe à l’effort de guerre, alors que nous savons jusqu’ici peu de chose sur cette participation, aussi bien les mobiles que les formes qu’elle a bien pu prendre et les effets sociaux, culturels et politiques que cela a pu avoir dans la construction politique de ces nouvelles Etats nations.
Nous envisageons ce travail dans une approche connectée en cherchant dans la mesure que les sources le permettent, mettre en perspective l’expérience de l’esclavage dans cette partie de l’Amérique Latine avec leur expérience antérieure en Afrique et avoir une vision beaucoup plus ample et surtout critique de cette participation des noirs esclaves et libres à Buenos Aires. Longtemps, les expériences de l’esclavage ont été étudiées et abordées de façon séparée à la réalité africaine. L’Afrique apparaît dans ces perspectives uniquement comme le port de sortie des esclaves. Ce qui traduit d’ailleurs ce faussé entre l’histoire africaine et l’expérience américaine des ces esclaves et libres.
Ainsi donc, nous souhaitons analyser les mobilisations locales- aussi bien son intensité, ses formes et les pratiques auxquelles donnent lieu-en fonction des expériences précédentes. Il sera peut-être difficile de démontrer cela en Afrique car nous serons confrontés à un problème de sources puis que jusqu’ici nous pensons qu’il n’y a pas assez d’historiens africains encore moins européens dédiés à cette perspective. Cependant, nous pouvons reconstruire cette expérience précédente en nous basant sur certains travaux qui essaient autant que faire ce peu d’aborder la question.

Mots clés
Afrique, Amérique hispanique, esclaves, affranchis, carrière de la révolution

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Représenter la guerre : la production artistique des anciens combattants de la Force expéditionnaire du Brésil (FEB) dans la Seconde Guerre mondiale

Conférence - Lundi 24 avril 2017 - 12:00Si la participation active du Brésil dans la Seconde Guerre mondiale en envoyant environ 25 000 soldats au front de bataille en Italie est un événement encore peu connu du grand public, y compris au Brésil, la production culturelle résultant de cette parti (...)(...)

Lire la suite

De la race en Amérique (latine)

Journée(s) d'étude - Vendredi 24 mars 2017 - 13:45Depuis plus d’une décennie, l’usage du mot « race » par les historiens soulève de nombreux débats. Notion polysémique, la race, utilisée comme catégorie autochtone ou comme concept analytique, semble pourtant être au cœur des renouvellements hist (...)(...)

Lire la suite

Des « révoltes indiennes » aux « émeutes autochtones »

Colloque - Jeudi 09 mars 2017 - 09:30Le terme de « révolte » ou de « rébellion » a souvent prévalu pour qualifier de manière indistincte toutes sortes de soulèvements des populations indiennes dans le contexte de la colonisation européenne – espagnole, portugaise, française ou britannique – ou, (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook