Membres | Docteur.e.s // Post-doctorant.e.s

Irène Delcourt

Photo Delcourt
Institution(s) de rattachement : EHESS
Centre(s) de rattachement : CENA

Coordonnées professionnelles

idelcourt[at]unistra.fr

Irène Delcourt est acutellement ATER à la faculté des langues de l’université de Strasbourg. Elle a soutenu sa thèse le 23 novembre 2019 sous la direction de François Weil.
 

Enseignement

2016-présent ATER à la faculté des langues de l’université de Strasbourg.
2013-2015 Doctorante contractuelle et allocataire-monitrice en histoire à L’IEP de Lyon.
2010-2012 Lectrice de français à Royal Holloway University of London (Royaume-Uni).


Etudes

2013-2019 Thèse de doctorat en Histoire. Sujet : « Surveiller et guérir : émergence, professionnalisation et déclin d’une première médecine de l’addiction (New York, 1861-1920) », sous la direction de François Weil, EHESS. Soutenue le 23/11/2019.
Février-août 2016 Affiliation à l’Université de Columbia (NY) pour la conduite de recherches en archives dans l’Etat de New York.

2012-2013 Master Pro Enseignement.
Agrégation externe d’anglais (rang : 6).

2011-2012 Master 2 de civilisation américaine, ENS de Lyon, mention Très Bien. Sujet « The Invention of the Addict : A study of the evolution and representations of American opium addicts in the State of New York (1860-1930) », sous la direction de Romain Huret.

2008-2009 Master 1 d’Histoire, ENS de Lyon, mention Très Bien. Sujet : « Les sociétés de l’opium : la culture de la fumerie (New York, 1871-1920) », sous la direction d’Emmanuelle Retaillaud-Bajac.

2007-2008 Admission à l’École Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines de Lyon en section Histoire

Licence d’Histoire, Université Lyon II Lumière, mention Bien.

2005-2007 CPGE littéraire au lycée Fustel de Coulanges (Strasbourg).


Publications

• « La Noire Idole : opium, ivresse et ébriété aux Etats-Unis au XIXe siècle », Nuevo Mundo Mundos Nuevos, 16/12/2016, http://nuevomundo.revues.org/69852

• « Narcotic Addiction. The Making of Narcotic Addiction in the United States », Books and Ideas, ISSN : 2105-3030. URL : http://www.booksandideas.net/American-Psychotrope.html

• « Les sociétés de l’opium : regards croisés sur la fumerie new-yorkaise au xixe siècle », Revue française d’études américaines, vol. 156, no. 3, 2018, pp. 56-70.

 

Soutenance de thèse d'Irène Delcourt

Surveiller et guérir : Émergence, professionnalisation et déclin d'une première médecine de l'addiction (New York, 1861-1920)

réalisée sous la direction de François Weil (EHESS/CENA)

Samedi 23 novembre 2019, à 9h à l'EHESS
salle 13
(105 boulevard Raspail 75006 Paris)

Composition du jury

• M. François Weil (Directeur de thèse), EHESS
• M. Christian Bonah, Université de Strasbourg
• Mme Elsa Devienne, Université de Northumbria
• M. Romain Huret, EHESS
• M. Ghislain Potriquet, Université de Strasbourg
• Mme Caroline Rolland-Diamond, Université Paris-Nanterre

Résumé

Alors que les enjeux de la prise en charge médicale de l’addiction sont particulièrement actuels et que l’épidémie d’opioïdes a renouvelé l’intérêt des historiens, des sociologues et des scientifiques pour la longue et houleuse histoire de la toxicomanie aux États-Unis, ce travail a entre autres pour objectif de démontrer que le dernier quart du XIXe siècle et les deux premières décennies du XXe siècle voient l’émergence dans l’Etat de New York d’une première médecine professionnelle de l’addiction, laquelle s’inscrit dans le processus de spécialisation de la médecine américaine de la fin du Gilded Age et de l’ère progressiste.
A travers la construction et l’appropriation par un petit groupe d’experts autoproclamés d’un savoir spécialisé, les premiers « addictologues » américains, fondateurs de l’Inebriety Movement, font peu à peu émerger la théorie de « l’addiction-maladie », une pathologie moderne qui fait entrer la dépendance aux opiacés dans la sphère médicale. Ils fondent ainsi une nouvelle spécialité et instaurent progressivement une juridiction professionnelle, un domaine d’expertise et une sphère d’influence concrète qui leur permettent de s’inscrire dans les révolutions sanitaires du tournant du XXe siècle. La criminalisation de la distribution et de la consommation de narcotiques dans les années 1910, cependant, portent un coup d’arrêt au développement de la jeune profession : la figure du "narcomane" disparaît peu à peu, faisant place à celle du « junkie » et transformant les patients dépendants en criminels et en déviants, les soustrayant provisoirement à l'autorité médicale.

EHESS
CNRS
Paris Sorbonne
Paris Ouest Nanterre la Défense

flux rss  Actualités

Gilles Havard et Denis Laborde, médaillés d'argent 2020 du CNRS

Prix et distinctions -Gilles Havard et Denis Laborde ont tous deux reçu les médailles d'argent 2020 du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), qui distingue des chercheurs et des chercheuses pour l'originalité, la qualité et l'importance de leurs travaux, reconnus sur le plan nation (...)(...)

Lire la suite

Louisiane coloniale, empire français et esclavage atlantique

Journée(s) d'étude - Vendredi 21 février 2020 - 16:00Mondes Américains vous convient à la Journée d'études :« Louisiane coloniale, empire français et esclavage atlantique »Organisée par Gilles Havard (CNRS-Mondes Américains) et Clément Thibaud (EHESS-Mondes Américains)Présidé par François-Joseph (...)(...)

Lire la suite

Les recensements au Brésil : perspectives historiques et défis actuels (1920-2020)

Journée(s) d'étude - Mardi 28 janvier 2020 - 09:00Changement de lieu : 54, bd Raspail 75006 ParisMardi 28 janvier :- 9h à 13h : Salle 15 au niveau -1- 14h à 17h30 : Salle B2-04 au 2e étageOutils essentiels pour les actions de l’Etat brésilien et pour leur évaluation, les recensements reflètent l (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Mondes Américains - UMR 8168
EHESS

54, boulevard Raspail
75006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 85
Fax : +33 (0)1 49 54 25 36


Communication :
T.  +33 (0) 1 49 54 24 33

Nous suivre sur Facebook